En décembre 2009, à Cognac (Charente), un père de famille, âgé à l’époque de 25 ans, avait, dans un excès de colère, secoué à mort son bébé. Il n’avait pas contacté les secours tout de suite. En manque de drogue, il avait, avec l’aide de sa compagne, contacté, dans un premier temps, son dealer. Finalement conduite à l’hôpital, la petite fille, âgée de 6 mois, était décédé trois jours plus tard des suites de lésions cérébrales importantes.

Lors du procès, le procureur général avait requis 10 ans de réclusion contre le père jugé pour « violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner sur mineur de 15 ans par ascendant« . L’homme, qui comparaissait libre après avoir passé seulement cinq mois en détention provisoire suite au drame, a finalement été condamné à cinq ans de prison.

l’Article a été lu [post_view time= »day »] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Vos réactions

Load More Related Articles
Load More By marieP
Load More In Actu

Découvrez aussi

Paris : Ils ont pu voir une baleine échouée sur les bords de Seine

Drôle de rencontre ce vendredi matin pour les nombreux Parisiens qui se trouvaient sur les…