7:25 - mercredi décembre 7, 2016

Un groupe de rock Pakistanais censuré par Facebook !

Juin 6, 2014 184 Vues Mathilde F. 0 Commentaires

Islamabad, la capitale du Pakistan a demandé à Facebook de bloquer la page d’un groupe de pakistanais ainsi que d’autres pages qui feraient preuves d’hostilités envers les talibans islamistes du pays. Les militants qui luttent contre la censure se sont immédiatement mis en colère.

Ce groupe de rock appelé « Laal » qui signifie « rouge » existe depuis 2007, sa page Facebook était particulièrement appréciée (400 000 likes) sans doute parce qu’elle permettait aux pakistanais de débattre de différents sujets de société comme par exemple, le droit des femmes ou encore le rôle de l’armée dans leur pays. Les artistes n’étaient même pas au courant, comme en témoigne le guitariste Taimur Rahaman :

     « Facebook ne nous en a même pas informés, je l’ai remarqué en voyant qu’il n’y avait pas d’activité sur notre page ».

De son côté, Facebook explique avoir fermé cette page et bien d’autres encore (162 en tout) à la demande du gouvernement pour satisfaire un accord passé antérieurement. La justification de ces suppressions ? Les lois du Pakistan, « interdisant le blasphème ou la critique d’État ».

Une censure qui n’est pas nouvelle dans ce pays, puisque l’accès à Youtube est bloqué depuis 2012 ainsi que tout les sites de partage de petit film parodiant l’Islam qui sont jugés offensant par les puissants cercles religieux conservateurs. Shahzad Ahmad, directeur de Bytes For All, une organisation pakistanaise qui fait campagne contre la censure dénonce « un massacre à grande échelle de la liberté d’expression au Pakistan ».

Pour Yasser latif Hamdani, un avocat, Facebook n’est pas tout blanc dans cette histoire. Il estime que ces demandes de blocages effectuées par le gouvernement sont « illégales et anticonstitutionnelles » :

     « Facebook commet une grave erreur ».

Le Guitariste du groupe « Laal » explique que l’expression est de moins en moins libre dans son pays qui devient moins tolérant qu’avant :

     « Si vous êtes progressistes, vous serez tués ou réduits au silence. Mais si au contraire vous êtes extrémistes et prenez des armes, le Pakistan vous donnera un statut et négociera avec vous ».

Pour savoir dans quel pays la page est censurée, le groupe a diffusé un message sur cette fameuse page Facebook visible à cette adresse : https://www.facebook.com/laalpak et voici ci-dessous une chanson du groupe :

 

l’Article a été lu [post_view time= »day »] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Vos réactions

Filed in