11:16 - mercredi décembre 7, 2016

Hellfest 2014 : une pléiade d’indémodables en tête d’affiche !

Juin 20, 2014 228 Vues Eric F. 0 Commentaires
single-thumb.jpg

Le Hellfest 2014 s’annonce sous les meilleurs auspices qui soient. Ce week-end, les amateurs de hard rock et de heavy metal pourront s’éclater à voir et écouter une flopée de groupes mythiques comme Iron Maiden, Black Sabbath, Aerosmith et Deep Purple. Des noms célèbres qui sonnent encore juste même s’ils ont émergé dans les années 1970 et 1980 : ils ont permis par l’annonce de leur venue à cette neuvième édition du festival de voir s’arracher plus de 120 000 billets en un mois et demi. Un record jamais atteint jusqu’alors !

 «Black Sabbath, Deep Purple, etc., ce sont des légendes, des précurseurs. Beaucoup de gens leur vouent un culte. Même les jeunes de vingt ans vouent une admiration à ces groupes», nous confie Ben Barbaud, le fondateur du festival, tout mettant l’accent sur le faut qu’il existe, ne les oublions pas, des groupes plus jeunes et talentueux comme «Rage Against The Machine» qui réussissent aussi à subjuguer des foules colossales. «Le fan de hard rock a un respect éternel pour les anciens, un côté très fétichiste, une passion dévorante que l’on retrouve peu dans d’autres genres», ajoute le fondateur du Hellfest.

«La crise du disque a beaucoup moins touché le metal, nous dit-il. Le metalleux aime acheter le disque, porter un tee-shirt de son groupe favori, il n’hésite pas à payer très cher pour le voir en concert (le Hellfest est le festival le moins subventionné de France, le pass trois jours coûte 190 euros).»

Mais lorsque Deep Purple et Aerosmith n’auront plus assez de cette énergie indispensable pour se produire sur scène, la survie du Hellfest  en sera-t-elle menacée ? «Il y aura automatiquement des groupes qui seront fédérateurs, comme Rammstein, Rage Against The Machine», affirme Ben Barbaud, qui demeure très optimiste. «Le metal ne va pas mourir, les gens aiment cette musique». Il met un bémol toutefois par rapport au nombre enthousiasmant de groupes légendaires réunis à son initiative cette année : «On propose 170 artistes ce week-end. On a aussi un public de connaisseurs qui, lui, ne vient pas un soir voir une tête d’affiche.»

l’Article a été lu [post_view time= »day »] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Vos réactions

Filed in