Les huit spéléologues, six Français, touristes de l’extrême qui visitaient l’Isère, et deux Portugais, étaient entrés lundi midi dans « Les Cuves de Sassenage » pour un parcours d’une durée évaluée à 12 heures aller-retour, selon la préfecture.

Les spéléologues n’étant toujours pas remontés à la surface mardi matin, le préfet de l’Isère avait déclenché à 9H00 le plan départemental de secours-spéléo.

Ce plan impliquait la mobilisation active d’une vingtaine de secouristes, pompiers, membres du Spéléo secours Isère, gendarmes et CRS, qui avaient coordonné leurs efforts une fois sur place dans l’espoir justifié d’une issue heureuse.

Dès le début de la phase de décrue, une douzaine de secouristes avaient pu s’immiscer vers 13H00 dans une première galerie, dite « des Enfers« , haute de 1,60 mètre, sans hélas trouver trace des spéléologues bloqués, selon Thierry Larribe, conseiller technique spéléo du préfet.

Les sauveteurs n’ont jamais douté du bon déroulé des opérations, compte tenu de l’expérience des spéléologues, âgés de 40 à 50 ans, conduits par un guide cadre à la fédération française de spéléologie.

Ils ont fini par découvrir et aider à ressortir les huit spéléologues qui ont pu revoir la lumière du jour peu après 15h30, selon un journaliste de l’AFP.

l’Article a été lu [post_view time= »day »] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Vos réactions

Load More Related Articles
Load More By Eric F.
Load More In Actu

Découvrez aussi

Aisne : Un bébé de 14 mois meurt après avoir été attaqué par deux chiens de la famille !

Faits dramatique dans l’Aisne (02). Un bébé de 14 mois est mort des suites de ses bl…