9:21 - samedi décembre 3, 2016

La vie revée de Rose Byrne

Août 6, 2014 235 Vues Charlotte Z. 0 Commentaires
rose-byrne-title

Vous avez peut-être déjà aperçu son visage, mais son nom ne vous dit probablement rien. Pourtant, Rose Byrne est loin d’être une inconnue. De son Pays natal, l’Australie, jusqu’à Hollywood, la Sydnéenne s’est progressivement forgée une solide réputation d’actrice touche-à-tout. Cette semaine, elle partage l’affiche de nos pires voisins avec Zach Effron. Retour sur le parcours d’une comédienne de talent.

1994. Rosie, de son surnom, rêve de sa carrière d’actrice. Elle n’a pas encore atteint sa treizième année qu’elle se fait déjà remarquer par un producteur. Dallas dolls est un véritable flop, mais pas aux yeux de la jeune comédienne, qui croit en son talent. Et elle n’est pas la seule. Après des études en Art et Littérature anglaise, elle intègre avec détermination la prestigieuse Sydney Theatre Compagny, dont les planches ont auparavant été foulées par de grands noms australiens : Cate Blanchett, Nicole Kidman ou encore Mel Gibson, entre autres …

Elle connait son premier succès commercial en 1999 dans Two hands, film dans lequel elle donne la réplique au regretté Heath Ledger. S’en suivent dès lors des apparitions dans quelques pépites du 7ème Art : en 2002, elle est Dormé dans Star Wars II, l’attaque des clones. Même si la plupart de ses scènes sont coupées au montage, Byrne persiste. Elle apparaît dans Marie-Antoinette de Sofia Coppola ou encore dans 28 semaines plus tard de Juan Carlos Fresnadillo.

En 2010, elle accède au sommet du box-office mondial grâce à son rôle de Moira Mactargget dans la superproduction Hollywoodienne X-men : le commencement. L’australienne passe ensuite à la comédie et s’exécute à merveille : Mes meilleures amies est un succès, aussi bien critique que commercial, et Byrne devient peu à peu un visage incontournable de la scène Hollywoodienne. Déterminée et en constante quête de défis, Elle s’essaye à tous les registres, même à l’horreur dans Insidious aux côtés de Patrick Wilson, sorti dans nos salles obscures en 2011.

Ce 6 Août, Rose Byrne revient au cinéma dans la comédie attendue Nos pires voisins, avec Zach Effron et Seth Rodgen. Après 11 semaines d’exploitation, le film a récolté pas moins de 150. Millions de dollars de recettes Outre-Atlantique ! Un véritable succès qui s’ajoute aux précédents : sa fraicheur et sa détermination ont payé. Désormais, elle joue dans la cour des grands.

l’Article a été lu [post_view time= »day »] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Vos réactions

Filed in