Le contrat de mariage de Joséphine et Bonaparte a été adjugé 437 500 euros au terme d’une mise aux enchères où la guerre des prix a fait fureur, lors d’une vente de manuscrits de l’ère napoléonienne dimanche à Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine).

Propriété d’un particulier, ce document est un exemplaire unique, celui de Joséphine, aux signatures apposées l’après-midi du 8 mars 1796 (18 ventôse), estimé au départ dans une fourchette comprise entre 80 000 et 100 000 euros. Son acquisition sur le fil est revenue au musée des Lettres et manuscrits à Paris.

l’Article a été lu [post_view time= »day »] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Vos réactions

Load More Related Articles
Load More By Eric F.
Load More In Culture

Découvrez aussi

La Marche des fiertés LGBT célèbre son quarantième anniversaire ce samedi à Paris

La nouvelle édition de la Marche des Fiertés se déroulera ce samedi 24 juin à Paris. Cette…