9:25 - samedi décembre 10, 2016

« Respire » de Mélanie Laurent : l’adolescence rosse mais pas rose !

Oct 12, 2014 212 Vues Eric F. 0 Commentaires
single-thumb.jpg

Mélanie Laurent signe avec Respire (sortie le 12 novembre) son retour derrière la caméra pour nous narrer une tranche d’amitié loin d’être toujours savoureuse entre deux camarades de classe.

Deux lycéennes, Sarah (Lou de Lâage) et Charlie (Joséphine Japy), son intimement liées dans une relation fusionnelle oscillant perpétuellement entre amour et haine qui va inexorablement s’accentuer jusqu’à une issue fatale, digne d’un polar manichéen.

Mélanie Laurent voulait dénoncer dans ce film le jeu pervers des manipulateurs pour en avoir été elle-même victime à l’âge prétendument candide de l’adolescence.

Respire a reçu un accueil chaleureux à la Semaine de la critique du Festival de Cannes 2014 et a été présenté le 10 octobre au Festival International du film de Saint-Jean-de-Luz.

Révélée en 2006 dans Je vais bien, ne t’en fais pas qui lui permet de glaner le Prix Romy Schneider et le César du meilleur espoir féminin, la carrière de Mélanie Laurent prend une envergure internationale dans Inglorious Basterds, de Quentin Tarantino en 2009.

En 2011, elle se lance dans la réalisation avec succès avec Les Adoptés, qui remporte à Saint-Jean-de-Luz le Prix du Public et le Prix du Jury Jeune.

Mélanie Laurent n’a pas mis au placard, telle une vieille frusque, cependant sa carrière d’actrice et tourne à Malte un film sous la direction d’Angelina Jolie, By the sea, où elle a hérité d’un des rôles principaux.

l’Article a été lu [post_view time= »day »] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Vos réactions

Filed in