La fusillade aux kalachnikovs, avec le bruit effarant des tirs accompagnés des cris « Dieu est grand ! » en arabe, est tout bonnement du registre de l’inimaginable en France, et pourtant…l’hebdomadaire satirique Charlie Hebdo a été blessée au cœur à Paris, ce mercredi 7 janvier, avec un bilan morbide de douze victimes ! Ce cauchemar, que l’on peine encore à croire, dans une patrie emblématique de la liberté de la presse, a été dénoncé par le secrétaire général de Reporters sans frontières (RSF) qui a souligné:  « C’est des choses qu’on voit malheureusement dans des pays comme le Pakistan, la Somalie ou le Honduras ». Ne serions-nous plus dans un sanctuaire propice à émettre sa propre opinion ? Christophe Deloire conclut sa courte interview accordée à BFM en mettant sur un piédestal (érodé maintenant par la violence corrosive ?) le fait que « la liberté d’information c’est celle qui permet toutes les autres » !

Crédits Photo : Creative Commons

l’Article a été lu [post_view time= »day »] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Vos réactions

Load More Related Articles
Load More By Eric F.
Load More In Actu

Découvrez aussi

Aisne : Un bébé de 14 mois meurt après avoir été attaqué par deux chiens de la famille !

Faits dramatique dans l’Aisne (02). Un bébé de 14 mois est mort des suites de ses bl…