Internautes à la pelle et par conséquent à la ramasse, téléspectateurs par millions pas franchement emballés, invités aux paupières lourdes, ont trouvé la quarantième cérémonie des César d’hier soir d’une langueur et d’une longueur monotones (clin d’oeil détourné à Paul Verlaine).

Marion Cotillard y était conviée, à la fois en sa qualité d’étoile (que l’on aurait souhaitée plus « filante » comme nous l’indiquerons plus bas) hollywoodienne, et pour remettre sur la scène du Châtelet un César d’honneur à l’acteur et réalisateur américain Sean Penn. Marion Cotillard a ajouté de l’ennui à l’ennui en se lançant dans un monologue, deux fois plus long qu’à l’accoutumée. Premier point soporifique qui en plus de sa robe « badminton » de chez Dior l’ont fait paraître pour une actrice qui aurait pu jouer dans « Les précieuses ridicules » de Molière.

Twitter s’en est donné à coeur joie, n’épargnant en rien la compagne de Guillaume Canet, avec un énorme buzz à la clé !

Crédits Photo : Creative Commons

l’Article a été lu [post_view time= »day »] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Vos réactions

Load More Related Articles
Load More By Eric F.
Load More In Télévision

Découvrez aussi

Il simule un malaise pendant le festival des Vieilles Charrues alors que les secours sont débordés

Dans son dernier numéro de Zone Interdite, M6 s’intéressait aux festivals qui envahi…