7:02 - jeudi décembre 8, 2016

La NSA accusée d’avoir piraté des cartes SIM

Fév 22, 2015 237 Vues Malay N. 0 Commentaires

Le groupe Gemalto aurait été piraté par les services américains de la NSA et britanniques. Les services de renseignement, la NSA et la GCHQ seraient en mesure de déchiffrer les communications de millions de téléphones portables explique courrier international.

Les agences de renseignement mises en causes auraient mis la main sur ces codes de chiffrement, soit en piratant les transferts de données, soit en piratant directement les serveurs de Gemalto. Le Site The Intercepty rapporte que des employés de Gemalto mais aussi d’opérateurs téléphoniques et de grandes entreprises informatiques ont été espionnés afin d’identifier les failles.

Gemalto affirme via un communiqué ne pas être impliqué dans cette affaire d’espionnage et de piratage et qu’elle n’avait

aucune connaissance préalable que ces agences gouvernementales conduisaient cette opération.

Sinon il reste toujours le telephone de James Bond qu’on avait déjà évoqué l’année dernière : le Black Phone.

De  leur côté, la NSA et la GCHQ n’ont pas fait de commentaires. Un silence qui en dit bien long.

Source photo : Wikipedia
l’Article a été lu [post_view time= »day »] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Vos réactions