Dans un sondage diffusé exclusivement sur France Inter et sur le Parisien, l’association “l’Enfant bleu” a mis en exergue un phénomène sociétal des plus sinistres : 14% des Français ont déclaré l’inavouable, à savoir le fait d’avoir été victimes de maltraitance durant leur enfance !

Ce chiffre qui impressionne par son ampleur, prend d’autant plus de consistance, comme de la mauvaise graisse accumulée, quand on apprend que 60 % d’entre eux sont restés mutiques -comme captifs d’une prison sans barreaux- dans leur double souffrance physique et psychologique.

La maltraitance, s’inscrivant dans le chemin boueux et honteux de la perversité, est tout comme elle polymorphe : coups récurrents, insultes fusant à tout-va, intimidation de la part d’une autorité tyrannique et, pour clore la liste rosse, avoir été au moins une fois victime de viol ou d’agression sexuelle.

Le tabou qui accompagne généralement de tels sévices se craquèle légèrement mais est loin de s’affaisser complètement. Même tirer ne serait-ce que la sonnette d’alarme (il y a plusieurs numéros d’écoute et de signalement de déviances sur une enfance ne rimant plus avec innocence) de la part de personnes ayant repéré des choses suspectes n’est pas encore de l’ordre des automatismes sauveurs.

Crédits Photo : Creative Commons

l’Article a été lu [post_view time=”day”] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Vos réactions

Load More Related Articles
Load More By Eric F.
Load More In Actu

Découvrez aussi

Aisne : Un bébé de 14 mois meurt après avoir été attaqué par deux chiens de la famille !

Faits dramatique dans l’Aisne (02). Un bébé de 14 mois est mort des suites de ses bl…