L’Etat islamique provoque de nouveau l’inquiétude : Buzzfeed a révélé aujourd’hui que Daech a diffusé ce dimanche des messages de menace de mort sur Twitter à l’encontre de la plate-forme et de son cofondateur Jack Dorsey. Une réaction engendrée par la suspension de plusieurs des comptes du groupe et le retrait de bon nombre de ses messages. Le mouvement djihadiste utilise en effet largement Twitter ainsi que d’autres réseaux sociaux pour communiquer, coordonner ses opérations ou diffuser des vidéos d’exécutions.

Dans les tweets diffusés sur le célèbre réseau social américain, on découvre ainsi ces mots laissés par l’EI : « La guerre virtuelle que vous nous livrez va vous en valoir une vraie », ou encore : « nous vous disons depuis le début que ce n’est pas votre guerre, mais vous ne comprenez pas et continuez à fermer nos comptes sur Twitter. Nous réussissons toujours à revenir et ce très rapidement. Quand nos loups solitaires vont vous éteindre à jamais il n’y aura plus de retour ». On y voit également une photo du visage de Jack Dorsey affublée d’une cible.

Dans un communiqué publié le même jour, Twitter a annoncé que son équipe de sécurité enquêtait « sur la véracité de ces menaces avec les forces de l’ordre concernées ».

crédit photo : wikimedia / creative commons

l’Article a été lu [post_view time= »day »] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

 

Vos réactions

  • Twitter et Instagram, la guerre des photos est déclarée !

    Twitter déclare la guerre à Instagram ! Rien ne va plus entre les deux réseaux sociaux. Le…
Load More Related Articles
Load More By Sylvie P.
Load More In Monde

Découvrez aussi

États-Unis : Un serial killer de chats condamné à 16 ans de prison

Aux États-Unis, Robert Farmer âgé de 26 ans été condamné à 16 ans de prison ferme pour avo…