1:10 - jeudi décembre 8, 2016

EN DIRECT: Crash de l’A320 : « Ouvre cette foutue porte, Andreas ! » crie le commandant de bord !

Mar 26, 2015 548 Vues Mathilde F. 0 Commentaires

Crédits Photos: Créatives Commons / Air France

CLIQUEZ pour Rafraichir l’article et suivre en direct les toutes dernières informations

EN DIRECT :

Dimanche 29 Mars

09h00 – Selon les dernières informations du journal Allemand « Bild« , le commandant de l’Airbus A320 de la Germanwings aurait crié au copilote quelques minutes avant le crash, « Ouvre cette foutue porte, Andreas !« . Malgré les cris du commandant, le copilote n’ouvrira jamais la porte du cockpit qu’il a verrouillé comme l’expliquent les données de l’enregistreur phonique qui ont été écoutées par les enquêteurs.

Samedi 28 Mars

10h00 – Nouvelles informations que l’on apprend du copilote responsable de la mort des 150 passagers de l’A320. Une jeune hôtesse de l’air de 26 ans qui s’est confiée au quotidien allemand Bild explique qu’elle avait eu une relation avec Andreas lubitz. Au cours de leur relation, ce dernier lui aurait déclaré une phrase glaçante « Un jour, je vais faire quelque chose qui va changer tout le système, et tout le monde connaîtra mon nom et s’en souviendra » apprend-on ce samedi.

Vendredi 27 Mars

20h50 – Air France et KLM vont prochainement mettre en place la présence de deux personnes dans les cockpits.

14h30 – Les secours tentent toujours de mettre la main sur la deuxième boite noire.

14h00 – Selon le parquet Allemand, le copilote aurait caché qu’il était en arrêt de travail le jour de l’accident. Il ne devait donc pas être aux commandes de l’avion !

10h55 – Selon les informations du journal britannique le Dailymail, le pilote Andreas Lubitz qui était sujet à des dépressions, aurait fait un « burnout » à la suite d’une relation amoureuse qui aurait échoué.

9h50 – La police Allemande a saisi plusieurs objets lors de la perquisition dans l’appartement d’Andreas Lubitz selon un porte-parole de la police de Düsseldorf. Pour le moment, on ignore toutefois si ces derniers ont trouvé des éléments qui pourraient être précieux sur le caractère personnel du copilote.

9h10 – le SNPL porte plainte pour « violation du secret professionnel« .

1h20 – Le copilote Andreas Lubitz avait subi une dépression en 2009. Les enquêteurs cherchent à savoir si celui-ci n’était pas de nouveau dans une phase de « burnout« . Le copilote qui avait récemment passé des tests était 100% apte à voler.

00h50 – La police allemande qui a perquisitionné son domicile est repartie avec du matériel informatique.

00h30 – Le journal britannique DailyMail publie une photo d’Andreas Lubitz qui participait à un semi-marathon en 2013 !

Jeudi 26 Mars 21h42 – Les circonstances sur les volontés du pilote restent encore flous. Voulait-il se suicider ? ou s’agit-il d’un attentat. Les enquêteurs travaillent actuellement sur le profil du copilote.

 21h35 Manuel Valls qui a réagi il y a quelques minutes suite aux dernières informations du drame a déclaré: « La volonté semble t-il délibéré d’un homme, de semer la mort en précipitant son avion contre la montagne. Seul le temps pourra bien sur emporter les réponses et toute la vérité que nous devons aux victimes et aux proches »  

21h30 – Une stèle a été érigée sur le site du crash en mémoire aux victimes qui ont péri dans le crash de l’A320.

20h20 – Suite au dramatique crash du vol A320 de la compagnie Germanwings, plusieurs compagnies aériennes ont décidé de changer leur sécurité dans les cockpits. Les compagnies concernées sont: Easyjet, Norwegian air, Icelandair. Lorsqu’un commandant de bord ou un copilote s’absentera temporairement de son poste, un membre de l’équipage prendra place dans le cockpit.  

20h00 – Les familles qui se sont rassemblés dans une petite chapelle ardente ont quitté les lieux il y a quelques minutes.   16h15 – Les familles des victimes viennent d’arriver sur les lieux du crash. Au total près de deux cent personnes sont présentes pour rendre un dernier hommage à leurs proches. Ces derniers sont arrivés en car sur le site de l’accident. (Capture BFMTV)   famillesvictimes-a320-site  

15h10 – (Vidéo) En début de cette année 2015, un commandant de bord de Delta Air Lines s’était retrouvé bloqué hors du cockpit après un dysfonctionnement mécanique d’ouverture de la porte, lors d’un vol reliant Minneapolis à Las Vegas. Le copilote avait finalement réussi à poser l’appareil sans problème. (Information leparisien)

CONFERENCE DE PRESSE – Lufthansa et Germanwings  

15h09Fin de la conférence de presse de la Lufthansa et Germanwings.  

14h52 – « Nous pensons que l’avion a été délibérément mené vers la montagne parce qu’il y a une volonté de le faire » a déclaré le porte-parole.  

14h50 – « A la Lufthansa et pour notre filial Germanwings, un pilote a le droit de quitter le cockpit pour assouvir un besoins naturel. Toutefois lors des formations, il est conseillé d’éviter de quitter son poste ». Le porte-parole ajoute que « Le copilote avait bien toutes les licences nécessaire à piloter un A 320« .

  14h49 – Le pilote aurait précipité l’avion vers la montagne selon les toutes dernières informations du porte-parole du point presse Lufthansa et Germanwings !  

14h42 – « Même avec une arme, on ne peut pas rentrer dans le cockpit » a déclaré le porte parole du point presse de la Lufthansa et de Germanwings.  

14h38 – Selon la conférence de Presse de la Lufthansa et de Germanwings, le pilote était en bonne condition physique et était apte à piloter. (Capture BFMTV) conf-lufthansa-title

14h05 – Revivez les informations importantes de la conférence de presse :

14h02 – Le pilote respirait tout à fait normalement selon le procureur (Conférence de Presse)

13h55 – La thèse de l’accident est écartée ! C’est un acte volontaire.

13h52Andreas Lubitz était un passionné par la voltige selon son club de vol qui s’est exprimé auprès des journalistes de BFMTV

13h50 – La police allemande est actuellement entrain de faire une perquisition au domicile Andreas Lubitz. (Capture image BFMTV) domicil-andreas-lubitz  

13h34 – Paris Match publie une photo du copilote Andreas Lubitz qui était seul à bord du cockpit au moment du crash !

13h20 – Revivez la conférence de presse du procureur de la république de Marseille dans quelques instants…

13h09 – Selon les procureur, sur les enregistrements de la boite noire, on entend des cris quelques secondes avant l’impact de l’appareil.

13h00 – Le co-pilote se nommait Andreas Lubitz et était d’origine Allemande et âgé de 28 ans.

12h41 – CONFÉRENCE DE PRESSE MARSEILLE: Selon le procureur de Marseille qui vient de s’exprimer à l’instant. Voici ce qu’il déclare: « Les demandes d’entraides international ont été faites. Le relevage des corps a commencé depuis hier après-midi et la chaîne d’identification par adn est lancée. A ce jour, nous n’avons toujours pas retrouvé la deuxième boite noire. Selon les éléments qui ont été portés à ma connaissance. La boite noire récupérée dans le cockpit a parlé puisque nous avons la retranscription des trente dernières minutes de ce vol en intégralité. Durant les 20 premières minutes les pilotes échangent d’une façon normal.

On entend ensuite le commandant de bord préparer le briefing d atterrissage de Düsseldorf. On entend le commandant de bord demander au copilote de prendre les commandes. Et on entend a la fois le bruit d’un siège qui recule et le bruit d’une porte qui se referme. Ce qui supposerait à ce moment la que ce dernier est soit sorti pour faire une commission.

Le copilote est donc seul aux commandes. C’est à ce moment la que ce dernier actionne les boutons du flight system pour mener la descente de l appareil. L’action sur ce sélectionneur d’ altitude ne peut être que volontaire. On entend plusieurs appels du commandant de bord depuis l extérieur du cockpit. Mais aucune réponse de la part du copilote. On entend également un bruit de respiration du copilote jusqu’à la descente finale ce qui prouve que celui-ci était bien conscient. On entend également la tour de contrôle de Marseille mais aucune réponse du copilote.

Juste avant l’impacte finale, on entend le bruit d’impact sur un talus avant que l’appareil ne percute à près de 700 km/h la montagne. Les contrôleurs aériens n’ont reçu aucun message d’urgence. Aucune réponses n’a été apporté a l’ensemble des nombreux appels des contrôleurs aériens.

L’interprétation pour nous est que le copilote a eu une abstention volontaire de refusé d’ouvrir la porte de la cabine de pilotage au commandant de bord et a actionné le bouton commandant la perte d’altitude pour une raison qui pourrait être celle de détruire l’appareil. »

12h40 – Le procureur de Marseille vient d’arriver sur les lieux de la conférence de presse qui devrait débuter.

12h17 – Pour le moment on ignore quel est le pilote qui était à l’intérieur du Cockpit. Les informations citées jusqu’à maintenant sont à prendre avec d’énormes précautions car le B.E.A n’a pas officialisé ses informations.

12h15 – Une conférence de presse doit être tenue par le procureur de Marseille d’ici une dizaine de minutes. Ce dernier devrait donner plus d’informations sur les questions qui se posent actuellement au sujet des deux pilotes.


Les premières données extraites de la boite noire permettent d’y voir plus clair sur ce qui s’est passé avant le crash. C’est le New York Times qui révèle cette information ce matin, l’un de leurs enquêteurs a eu accès à l’enregistrement audio contenu dans la boite noire. Le quotidien Le Parisien s’est renseigné auprès d’une de ses sources proche de l’enquête, le journal américain serait dans le vrai. Le cockpit voice recorder (CVR) a été récupéré par les autorités françaises mardi puis analysé au cours de la journée de mercredi.

L’un des pilotes se serait retrouvé en dehors de la cabine de pilotage et quand il aurait voulu y retourner, impossible d’ouvrir la porte. L’avion était mené par deux pilotes, un commandant de bord totalisant 6 000 heures de vols et son copilote qui a été embauché fin 2013 par la compagnie Lufhtansa, il totalise 640 heure de vol. L’identité des pilotes sera peut-être donné par la société Germanwings au cours de la journée. Ce qui est certain, c’est qu’un pilote s’est retrouvé enfermé dans le cockpit, d’après les analystes, le pilote présent à l’intérieur aurait été parfaitement conscient jusqu’au crash.

D’après l’enquêteur américain du New York Times, les discussions entendues sont « très calmes » jusqu’à la sortie d’un des pilotes, ce dernier a tenté de revenir dans le cockpit en essayant de défoncer la porte sans succès, tandis que le pilote à l’intérieur ne donnait plus de réponse :

     « Le type à l’extérieur frappe doucement à la porte et n’a pas de réponse. Ensuite, il frappe plus fort à la porte et pas de réponse. Il n’y a jamais de réponse. On peut entendre qu’il essaie de défoncer la porte ».

Jusqu’à présent, l’agence chargée de l’analyse de l’enregistrement BEA n’a pas confirmé officiellement cette information, toutefois les journalistes de l’AFP (agence France presse) ont reçu les mêmes infos de leurs enquêteurs.

l’Article a été lu [post_view time= »day »] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Vos réactions