11:37 - mercredi décembre 7, 2016

Cynthia Powell, première épouse de John Lennon, s’est éteinte !

Avr 1, 2015 392 Vues Eric F. 0 Commentaires
single-thumb.jpg

Cynthia Powell est morte, mercredi, 1er avril 2015, à l’âge de 75 ans, à Majorque (Espagne) où elle coulait des jours heureux tout en luttant courageusement contre un cancer. Elle est universellement connue pour avoir été la première femme de John Lennon. Son coup de foudre pour le chanteur des Beatles,  dont la réciprocité apparaît comme une évidence, a été foudroyant, dans un endroit des plus inattendus : un cours de calligraphie de l’Art College de Liverpool (leur « love story » a ainsi débuté alors qu’ils n’étaient qu’étudiants, en 1957, nul ne pouvait deviner la notoriété de John par la suite) ! Lorsqu’elle annonce à John qu’elle est enceinte (ils n’utilisaient aucune méthode contraceptive), il dit simplement : « il n’y a qu’une chose à faire, Cyn, marions nous » : ce sera chose faite en 1962, sans gros tapage médiatique, souhait exaucé des deux parents et du manager des Beatles, et le fils du couple, Julian, voit le jour le 8 avril 1963. Ils divorcent cependant au bout de six années de vie commune, tentant de préserver vaille que vaille leur jardin secret, mais la « Beatlemania » rend difficile l’invisibilité : John Lennon la quitte car il a succombé au charme de l’artiste japonaise Yoko Ono.

Cynthia Powell se remariera trois fois par la suite mais reprendra finalement le nom de Lennon. En 1978, elle écrit un premier livre, consacré à John Lennon, intitulé A Twist of Lennon, puis elle réitère en 2006, avec un nouvel opus biographique intitulé plus sobrement John. Sans égaler l’influence sans pareil que Yoko Ono a eu sur les Beatles avant leur séparation en 1970 et par la suite sur John dont elle sera l’égérie jusqu’à son assassinat en 1980, à l’âge de 40 ans, Cynthia Powell a tout de même assisté à l’éclosion du groupe dans des bars obscurs en 1962 jusqu’à son zénith inédit dans les annales de la musique (qui plus est fulgurant : après seulement deux années d’existence !), accompagnant alors les quatre garçons dans le vent partout dans le monde ! La chanson Hey Jude est une dédicace suave composée spécialement par Paul McCartney pour soutenir le petit Julian, encore à choyer, au moment du divorce de ses parents, en 1968. La première femme de John Lennon l’a rejoint au paradis, au son d’une émouvante vidéo de son fils Julian Lennon, émaillée d’images d’époque !

Crédits Photo : Creative Commons CC BY-SA 3.0
Source: Wikipedia CC BY-SA 3.0 

l’Article a été lu [post_view time= »day »] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Vos réactions

Filed in