1:20 - dimanche décembre 4, 2016

Tel Aviv: Un bébé expulsé d’un avion parce qu’il pleurait !

Avr 25, 2015 815 Vues Jérémy F. 0 Commentaires
lutonairport-title

Créatives Commons / Luton Airport

Une famille d’origine juive résidant au nord de Londres est « encore sous le choc » après l’incident qu’ils ont vécu à bord d’un avion de la compagnie Néerlandaise Transavia reliant Luton à Tel Aviv. Comme l’a révélé il y a deux jours Jewish News, la petite fille âgée de 19 mois a été débarquée avec ses parents quelques minutes avant le décollage de l’appareil parce que cette dernière pleurait.

Au moment où l’avion était entrain de se placer sur la piste de décollage, celui-ci s’est arrêté puis des policiers sont montés à bord, demandant aux parents de bien vouloir descendre de l’avion avec leur enfant.

 

Selon un porte-parole de la compagnie aérienne qui a réagi suite à cette affaire, les parents n’auraient pas respectés les consignes de sécurité car la petite n’était pas attachée au moment du décollage. « L’enfant était malade mais la famille n’a pas suivie les instructions de sécurité, ce qui est une priorité pour tous les passagers » avant d’ajouter « Nous ne pouvons pas prendre des passagers sur un vol si ces derniers ne suivent pas les règles ». 

De son côté la famille vivement marquée par ces évènements a expliqué que leur petite fille était agitée parce que l’avion avait pris du retard. « Tout le monde pouvait l’a voir, nous avons essayé de calmer Sarina mais on ne pouvait rien faire« , a déclaré Ariella, la maman de la petite. « Elle criait, s’agitait tout en frappant sa tête jusqu’à se blesser, a tel point qu’elle en est tombée malade« . Selon les parents de la petite fille, le personnel naviguant aurait toutefois été agressif envers la famille, ce qui n’aurait pas arrangé les choses.

De son côté, la compagnie assure qu’elle a pris toutes les mesures nécessaires pour éviter tout incident à bord de l’appareil comme l’explique la porte-parole :« Nous n’allons pas mettre en péril le vol. Il est regrettable que l’enfant ait été malade, mais un enfant malade n’est pas une excuse pour refuser de suivre les instructions de sécurité ».

Vos réactions

News Feed
Filed in