Les sénateurs ont eux-mêmes procédé à un vote pour décider du sort de leurs collègues qui font l’école buissonnière en ne venant pas se présenter dans l’hémicycle pour les débats. Le président du Sénat, Gérard Larcher (UMP) a lui-même proposer des sanctions financières à l’encontre des sénateurs absents, mercredi 13 mai, les sénateurs votaient pour qu’à partir du 1er octobre 2015, l’absentéisme soit puni.

D’après le JDN, un sénateur touche un salaire de 11 416 euros par mois composés en majeur partie d’indemnités diverses et variées. Cette nouvelle règle concerne deux types d’indemnités : les indemnités de fonction (1420,03 euros) et l’ indemnité représentative des frais de mandat qui s’élève à 6037,23 euros. Les indemnités de fonction seront diminuées par deux, si le sénateur est absent à plus de la moitié de l’année aux réunions des commissions ou aux votes solennels ou aux séances de questions au gouvernement.

L’autre indemnité sera aussi divisée par deux si le sénateur cumule les absences dans plusieurs de ces réunions. Sur le site du Sénat, des tableaux de présence pour chaque sénateur seront publiés pour plus de transparence. D’autres mesures pourraient bientôt voir le jour :

  • un sénateur absentéiste pourrait voir son temps de parole réduit,
  • la naissance d’un compte indépendant pour l’Indemnité représentatives des frais de mandat (IRFM)
  • et la mise en place d’une liste des dépenses autorisées avec cette indemnité.

 

Vos réactions

Load More Related Articles
Load More By Mathilde F.
Load More In Actu

Découvrez aussi

Aisne : Un bébé de 14 mois meurt après avoir été attaqué par deux chiens de la famille !

Faits dramatique dans l’Aisne (02). Un bébé de 14 mois est mort des suites de ses bl…