Ce mardi, l’université des sciences de Boston vient de publier une étude inquiétante ce lundi dans la revue américaine Circulation sur les effets destructeurs que peuvent procurer les boissons sucrées et sodas sur l’organisme. Selon cette dernière, près de 184.000 personnes sont décédées en un an à la suite de maladies contractées après des consommations excessives de sodas.

Le diabète arrive en première position avec 133.000 cas de décès liés à cette maladie causés par les boissons sucrées. Viennent ensuite les maladies cardiovasculaires (45.000 cas de décès liés aux boissons sucrées) et les cancers (6.450 cas de décès liés aux boissons sucrées).

Cette étude très sérieuse a pu être établie à partir de 62 enquêtes diététiques réalisées auprès de 611.971 personnes entre 1980 et 2010 dans 51 pays. Suivant le pays, l’enquête montre que les taux de mortalité varient et sont très différents d’un pays à l’autre suivant la population. Les japonnais réalisent un taux de moins d’1% chez les plus de 65 ans tandis que les Mexicains ont un taux de 30% chez les moins de 45 ans. Le Mexique fait parti d’un des pays ayant le taux de mortalité le plus élevé au cours de l’étude avec 24.000 décès sur un an dus à une consommation de sodas et autres boissons sucrées. Ces derniers passent même devant les États-Unis qui totalisent 25.000 décès par an liés à la même cause.

En France, le nombre de décès liés aux boissons sucrées est estimé à moins de 2000 personnes selon cette étude.

Vos réactions

Load More Related Articles
Load More By Jérémy R.
Load More In Actu

Découvrez aussi

Aisne : Un bébé de 14 mois meurt après avoir été attaqué par deux chiens de la famille !

Faits dramatique dans l’Aisne (02). Un bébé de 14 mois est mort des suites de ses bl…