7:11 - dimanche décembre 11, 2016

Fusillade dans un cinéma en Louisiane

Juil 24, 2015 255 Vues Clemence C 0 Commentaires
Fusillade en Louisiane / Capture Youtube / CNN

Une fusillade a éclatée dans un cinéma en Louisiane (sud des Etats Unis), faisant deux morts et plusieurs blessés.

Le tireur, un homme blanc de 59 ans, a ouvert le feu en pleine projection du film Crazy Amy dans une salle du cinéma Grand 16 dans la ville de Lafayette. Cerné par les forces de polices, le tireur a mis fin à ses jours après avoir tiré à 13 reprises sur la centaine de spectateurs du cinéma.

Jim Craft, chef de la police locale a déclaré lors d’une conférence de presse « Il paraît certain qu’il avait l’intention de tirer et de prendre la fuite, mais comme la réponse des forces de l’ordre a été très rapide, il a dû retourner à l’intérieur du cinéma et c’est là qu’il s’est suicidé par balle ».

Il a fait deux victimes, deux femmes de 21 et 33 ans et blessés neuf personnes, dont trois sont encore dans un état critique.

La dernière d’une longue série

Cette nouvelle tragédie intervient peu après une série de fusillades aux Etats Unis dont la dernière en date celle de Chattanooga, où un homme avait ouvert le feu sur des sites militaires faisant 4 morts.

Le 17 juin, Dylan Roof, un jeune homme avait fait 9 morts dans une église de la communauté noire de Charleston. Il a par ailleurs été inculpé pour crimes racistes.

Se tient également le procès de James Holmes, qui comparait pour avoir ouvert le feu lors d’une projection de « The Dark Night Rises » dans un cinéma d’Aurora en 2012.

Malheureuse coïncidence, Barack Obama qui s’exprimait lors d’une interview sur la BBC diffusée dans la nuit de jeudi à vendredi a reconnu que sa plus grande frustration était de ne pas pouvoir contrôler les armes aux Etats-Unis. Il a déclaré, pour appuyer son propos, « quand vous regardez le nombre d’Américains tués depuis le 11-Septembre par le terrorisme, c’est moins de 100. Si vous regardez le nombre de gens qui ont été tués par la violence due aux armes à feu, ça va chercher dans les dizaines de milliers », a-t-il dit. « Et ne pas être capable de résoudre ce problème est pour nous quelque chose d’éprouvant. »

Vos réactions

News Feed
Filed in