9:16 - mercredi décembre 7, 2016

Découverte majeure de Rosetta : parmi les gaz de Tchouri, de l’oxygène est présent !

Oct 31, 2015 246 Vues Eric F. 0 Commentaires
Crédits Photo : Wikipédia

Depuis que la sonde Rosetta tourne autour de la comète « Tchouri » (nous vous épargnons son appellation scientifique qui est imprononçable), cette dernière se découvre peu à peu et le voile de mystère l’enveloppant se déchire, laissant entrevoir des découvertes diverses dont la plus importante vient de s’offrir aux yeux ébahis des astronomes qui, pris de surprise, en sortent de leur orbite.

Le 13 août dernier, Tchouri a en effet flirté avec notre Soleil. Cette « périhélie » (comme péri : proche et helios : soleil) a occasionné une augmentation de la température à la surface de la comète : on a ainsi eu droit d’assister à la « résurrection » de gaz jusque-là insoupçonnés dont de l’oxygène présent sous la forme de précieuses molécules O2 ! Un estomaquant rêve éveillé…

Une découverte majeure et qui fera date dans l’histoire de la cosmogonie car elle bouleverse nos conclusions actuelles concernant la genèse du système solaire ! Ces molécules d’oxygène dateraient de 4 milliards et demi d’années et concordent avec la naissance du soleil et peut-être même la précédent : c’était inimaginable pour la communauté scientifique et pourtant c’est le cas avéré et solidement étayé.

Deuxième chose troublante de surcroît : l’oxygène de Tchouri n’aurait logiquement pas du survivre à une exposition à des températures dont on peut imaginer la mesure extrême nécessaire à sa formation mais nuisible à sa préservation de par la suite  : pourtant l’oxygène a été protégé jusqu’à nous sous forme glaciaire faisant office de sarcophage idéal. C’est un véritable chamboule-tout pour nos certitudes.

Source: nature.com / futura-sciences.com

Vos réactions

Filed in