Passengers prend place à bord d’une navette spatiale en direction d’une planète lointaine peu à peu colonisée par l’homme.

Cependant, un dysfonctionnement dans les salles de sommeil réveille deux passagers 90 ans avant que la navette n’arrive à bon port. Le film raconte leur histoire.

Les films d’anticipation dans l’espace sont de plus en plus nombreux ces dernières années. On a déjà eu droit à une femme coincée entre deux stations orbitales qui doit retrouver seule le chemin de la maison (Gravity), à un homme qui doit partir en exploration pour trouver une nouvelle planète habitable (Interstellar), à un autre coincé sur Mars qui doit trouver de quoi survivre s’il veut retrouver la planète Terre (Seul sur Mars)…

Bref, les idées foisonnent quand il s’agit de parler de ce qu’on ne connaît et dont on a un peu peur (c’est flippant, il faut se l’avouer): l’immensité et l’infini de l’espace. Notre planète n’en est d’ailleurs protégée que par une infime couche de particules et molécules en tout genre (qui continue de se dégrader doucement mais sûrement).

Le nouveau film de Morten Tyldum se situe entre exploration, catastrophe et histoire d’amour. Un homme et une femme (la chance) qui doivent trouver des solutions pour coexister jusqu’à ce que la mort les sépare. Ou jusqu’à ce que le vaisseau dysfonctionne complètement mais on en dit pas plus.

Une idée pas trop mauvaise, mais on attend de voir ce que ça donne.

En salle le 21 décembre.

Vos réactions

Load More Related Articles
Load More By Lucille B.
Load More In Ciné

Découvrez aussi

Jurassic World 2 : Découvrez enfin son titre

Deux ans après le succès de Jurassic World, la suite du long métrage de Colin Trevorrow es…