3:11 - samedi novembre 24, 3979

Cyril Hanouna: Suite à son dernier dérapage, que risque-t-il ?

93 Vues Chloe L. 0 Commentaires
Cyril Hanouna
Capture d'écran Youtube/ TPMP

Jeudi dernier, l’animateur à succès, Cyril Hanouna, a commis un dérapage lors d’un canular visant à piéger des hommes homosexuels. A la suite de celui-ci, de nombreuses réactions s’en sont suivies et des sanctions menacent la chaîne. 

Au cours du prime du 18 mai, l’animateur de C8 a réalisé en direct un canular ayant pour but de piéger des homosexuels. En effet, ce dernier aurait posté un message sur le site internet Vivastreet dans lequel il se faisait passer pour un bisexuel à la recherche d’une relation amoureuse.

À l’antenne, lorsque Cyril répondait aux hommes intéressés par son annonce, il prenait une voix efféminée et s’est ainsi moqué de ses interlocuteurs. Dès le lendemain matin, des milliers de plaintes ont été déposées au CSA (Conseil Supérieur de l’Audiovisuel).

D’après le Figaro, le CSA devrait trancher sur le cas Hanouna le 31 mai prochain lors d’une session plénière.  L’animateur et la chaîne risquent ainsi une sanction financière ce qui est rarissime ou bien pire encore, “le retrait d’autorisation d’émettre” dans le cas de la sanction la plus lourde émise par le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel.

Certains annonceurs se retirent pendant la tranche TPMP sur C8

Mais ce n’est pas tout puisque l’animateur s’est aussi attiré la colères des associations LGBT. De plus, voyant le scandale prendre de plus en plus d’ampleur, certains annonceurs publicitaires de TPMP ont décidé d’abandonner l’émission. Ainsi comme le révèle Le Progrès, pas loin de 30 annonceurs auraient annoncé une suspension de leurs spots comme notamment SFR, Flunch ou encore Décathlon.

Pour Franck Apietto, le directeur de la chaîne C8, “C’est seulement quelques annonceurs qui se retirent de l’émission et de l’antenne” a tenté de relativiser ce dernier avant d’ajouter “Ce n’est pas la majorité. Je remercie les 200 annonceurs qui restent et qui ont fait la nuance entre TPMP et une séquence tardive interdit aux moins de 12 ans.

Les excuses de Baba (Cyril Hanouna)

Par ailleurs, Cyril Hanouna s’est excusé auprès de ses fans qui lui sont si chers, ses “petites beautés” et “fanzouzes” comme il aime les appeler en leur expliquant que “Si ce canular n’a pas fait rire chacun avec tous et au contraire est apparu comme pouvant accentuer l’homophobie alors, c’est qu’au final, ce sketch n’avait pas lieu d’être. Je le regrette donc et je présente encore une fois toutes mes excuses et en premier lieu, à toutes celles et ceux qui ont été blessés, peinés ou choqués par mes propos.

Ce sketch mal pensé risque de coûter très cher à celui qui prônait le “rire de tout“…

Vos réactions