Close

La France devient un pays pauvre où règne la violence avec Arès

Arès bande annonce / Capture Youtube

Les films d’anticipations français ne sont pas forcément légion ces dernières années. On a plutôt l’habitude de voir de grosses productions américaines comme 2012 ou World War Z qui battent des records au box-office.

Ici, Jean-Patrick Benes s’affirme et dépeint une France pauvre où ses 10 millions de chômeurs trouvent une échappatoire dans des combats libres diffusés à la télévision où les combattants dopés en toute légalité enchaînent coups bas et uppercuts.

C’est dans cette ambiance survoltée que Reda, surnommé Arès, arrive tant bien que mal à joindre les deux bouts grâce à des combats souvent perdus et un job de CRS « à la journée ». Brutalement, sa sœur se fait arrêter et Reda est alors pris dans une tourmente entre manipulation, drogues et combats pour la libérer avant qu’il ne soit trop tard…

En salle le 23 novembre.

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdites et seront immédiatement supprimées par nos équipes.)

scroll to top