Close

Paris plage sans plage… ça donne quoi ?

Paris Plages 2017 / Photo Elisabeth Thabut pour Actu-Mag.fr

Cette année, malgré le soleil, les transats et les palmiers il n’y aura pas de sable à Paris Plages…

[dropcap]E[/dropcap]n effet, le groupe Lafarge qui livrait habituellement le sable est soupçonné d’entretenir certaines relations commerciales qui rendent impossible la poursuite du contrat conclu pour des raisons déontologiques a déclaré l’adjoint à la mairie de Paris. Cette information a été notamment relayée par Le Figaro.

La suppression du sable s’est faite au profit d’autres activités qui ont pu voir le jour telles que des aires de jeux réservées aux enfants, des bars éphémères et l’allongement de cette édition de Paris plage qui dure désormais 2 mois complets du 8 Juillet jusqu’au 3 Septembre 2017. D’autre part, l’accent est mis sur l’utilisation de différents matériaux plus écologiques et sur le développement d’un espace végétalisé.

La ville de Paris a ainsi relevé le défi et a installé des centaines de transats, de palmiers, de guinguettes éphémères et même un bassin à La Villette afin que l’on se sente en vacances même si l’on a pas encore eu l’opportunité de partir réellement. L’avantage étant que ce lieu est situé en plein cœur de Paris.

Dure journée au boulot ?

Vous pouvez vous balader sur les quais de Seine qui bordent l’Hôtel de Ville, écouter de la musique en plein air, danser ou tout simplement boire un Spritz au bord de l’eau.

Il y a quelques semaines, Bruno Julliard, adjoint au maire s’est réjouit du programme de cette édition de Paris Plages : « Je suis heureux que cette 16e édition garde en son cœur les éléments fondamentaux qui ont fait le succès de Paris Plages tout en étant marqué du sceau de l’innovation dans son format et ses d’activités. Cette édition permettra à toutes et tous de profiter gratuitement d’un air et d’un souffle de vacances cet été à Paris », a-t-il précisé.

Paris Plages 2017 / Photo Elisabeth Thabut pour Actu-Mag.fr
Des brumisateurs le long des quais pour Paris Plages 2017 / Photo Elisabeth Thabut pour Actu-Mag.fr
Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdites et seront immédiatement supprimées par nos équipes.)
scroll to top