Close

Nolwenn Leroy s’exprime suite à la polémique de la jupe chez Ardisson

Laurent Baffie

La chanteuse Nolwenn Leroy et Laurent Baffie dans une séquence qui a fait polémique / Capture C8

Samedi dernier, Nolwenn Leroy était l’invitée de « Salut les terriens », l’émission de C8 présentée par Thierry Ardisson, et dans laquelle est présent Laurent Baffie. L’humoriste, bien connu pour son humour quelquefois « borderline », a eu un geste malheureux qui lui a valu de nombreuses critiques de la part des téléspectateurs.

[dropcap]E[/dropcap]n effet, en pleine émission, Laurent Baffie a posé sa main sur la cuisse de Nolwenn avant de commencer à remonter très légèrement sa jupe, dans le but de « faire de l’audimat ». Bien entendu, tout cela n’était qu’une plaisanterie et la première à en avoir ri n’est autre que la principale intéressée, Nolwenn Leroy. La chanteuse a précisé qu’elle laissait faire Baffie car ils « sont amis dans la vie et se connaissent depuis très longtemps ». Pour autant, énormément de téléspectateurs ont été choqués de cette scène et ont exprimé leur gêne sur les réseaux sociaux. Le CSA (Conseil Supérieur de l’Audiovisuel) a ainsi reçu de très nombreux signalements.

Les jours suivants, la chanteuse ne s’est pas exprimée sur la polémique, mais elle est enfin sortie de son silence ce jeudi 28 septembre en accordant une interview au journal Le Parisien. La chanteuse déclare : « Avec mon caractère bien trempé, si je m’étais sentie agressée, je me serais défendue et je lui aurais donné un coup de coude dans la figure ».

La chanteuse semble donc n’avoir été nullement offensée, et elle n’hésite pas à prendre la défense de son ami attaqué :

« on se connaît depuis quinze ans et il a toujours été bienveillant et respectueux avec moi ».

Elle ajoute :  « A la télé, s’il y a bien quelqu’un qui n’est pas mysogine et qui est intelligent, c’est bien Laurent », et affirme que ce dernier lui a envoyé des fleurs dans les jours qui ont suivis l’émission.

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdites et seront immédiatement supprimées par nos équipes.)
scroll to top