7:17 - lundi décembre 17, 2018

Gilets jaunes : Plus de 250 interpellations à Paris après les violents débordements !

138 Vues Jérémy R. 0 Commentaires
gilets jaunes
Des casseurs sur la place de l’Étoile / Euronews

La deuxième journée de mobilisation à Paris est extrêmement forte et de nombreux débordements sont survenus depuis ce samedi matin. Pour le moment, 107 personnes ont été interpellées en marge de cette manifestation.

C‘était prévu ! Ce second rassemblement des gilets jaunes a été extrêmement tendu ce samedi sur entre les casseurs venus en nombre et les forces de l’ordre, en marge des manifestations des gilets jaunes. Si les autorités avaient bloqué en partie l’avenue des Champs-Élysées, et fermé totalement l’accès à la place de la concorde, les gilets jaunes se sont rapidement rassemblés sur la place de l’étoile avant que les premiers débordements surviennent.

Le chaos à Paris !

La capitale s’est en partie embrasée ce samedi, se transformant rapidement en terrain de guerre. Et pour cause, des casseurs beaucoup plus nombreux que lors du premier rassemblement et qui s’étaient préparé, sot venus s’affronter avec les forces de l’ordre avec une extrême violence. Si ces derniers n’ont pas pu entrer sur l’avenue des Champs-Élysées, ils se sont très vite regroupés aux abords de la plus célèbre avenue pour en découdre. Des voitures incendiés, du mobilier urbain vandalisé, des vitrines explosées. C’est ce que nous pouvions constater dans plusieurs rues parallèles aux Champs-Élysées.

Selon le Parisien, des casseurs sont parvenus à voler un fusil d’assaut de type HK G36 qui se trouvait dans un véhicule de police qui a également été détruit au cours des débordements. On ignore si l’arme a depuis été retrouvée.

plus de 250 personnes interpellées

Selon les derniers chiffres, plus de 250 personnes ont été interpellées. De son côté, le ministre de l’intérieur, Christophe Castaner s’est également exprimé sur les réseaux sociaux : « Les scènes auxquelles nous avons assisté sont intolérables. La volonté affichée et assumée de s’attaquer à nos forces de l’ordre, aux symboles de notre pays, sont une insulte à la République. »

Plusieurs incendies éclatent en ce moment même dans des rues adjacentes de l’avenue des Champs-Élysées. Des casseurs qui mettent volontairement le feu à des véhicules ou du mobilier urbain, comme nous avons pu le constater Avenue de Friedland.

Des tags sur l’Arc-de-Triomphe

Arc de Triomphe

L’Arc de Triomphe tagué / Capture BFMTV

Des individus s’en sont pris au plus célèbre des monuments de l’avenue des Champs-Élysées à savoir l’Arc-de-Triomphe. Monument qui a été tagué par l’inscription suivante : « Les gilets jaunes Triompheront » Des actes inadmissibles pour les autorités. Les gilets jaunes ont par ailleurs réussi à protéger la tombe du soldat inconnu face aux casseurs dont certains d’entre eux menaçaient de s’en prendre à ce symbole.

Un CRS se fait frapper sous l’Arc de Triomphe !

Ce samedi matin, un CRS s’est fait frapper sous l’Arc de Triomphe par un groupe de gilets jaunes alors que ce dernier s’était retrouvé seul. Les manifestants l’on ensuite relâché pour que ce dernier rejoigne ces collègues. Des images qui ont fortement choquées les politiques.

Vos réactions

Filed in