Connect with us

Actu

Habillée en tenue d’époque, elle est refoulée par le château de Versailles pour « tenue incorrecte »

Published

on

Paloma

Paloma Bernot, une couturière de la marque Madame Augustine, s’est vue refuser l’entrée au château de Versailles lors de sa dernière visite du 26 décembre.

La visite n’aura pas été très longue pour cette jeune couturière. Paloma Bernot, qui se passionne pour les tenues du XVIIIe et XIXe siècle, est arrivée dans l’une de ses créations, devant les grilles du château de Versailles qu’elle souhaitait visiter. Cette dernière s’est vue toutefois refuser l’entrée au site pour tenue incorrecte comme elle l’a rapporté sur sa page Facebook le 26 décembre. Une publication qu’elle a depuis mise à jour après s’être entretenue avec la direction du monument. « Le château de Versailles me refuse l’entrée pour tenue incorrecte. Je vous laisse juger du délit avec la photo de ma tenue lors des faits aujourd’hui » avait elle écrit.

Paloma qui a ensuite précisé « Sachez que je venais juste visiter (sans appareil photo, sans autre intention), et que je m’habille réellement ainsi tous les jours. ». Contactée par La Nouvelle République, la jeune femme explique : « Après avoir fait 3 heures de queue et alors qu’on avait acheté nos billets, on m’a dit que les déguisements, les costumes étaient interdits au château de Versailles. J’ai répondu que ce n’était pas un déguisement, mais ma garde-robe. On m’a alors laissé franchir une première porte. Mais à la deuxième, on ne m’a pas laissé passer en dépit du fait que j’ai encore expliqué de long en large que ce n’était pas un déguisement, mais ma garde-robe, que je n’avais rien d’autre. »

Face à la décision qu’elle a jugé « discriminatoire », Paloma a publié la photo de sa tenue sur sa page Facebook.

<maj 27/12/2018> Je vous invite à lire mon dernier post, cette affaire avec Versailles est bien résolue. Merci à tous.

Publiée par Madame Augustine sur Mercredi 26 décembre 2018

Le château de Versailles admet une « erreur »

A la suite de cet incident, la sœur de Paloma s’est exprimée sur les réseaux sociaux :

La robe incriminée et jugée “indécente” par le personnel masculin du @CVersailles . Sachant que c’est une tenue quotidienne pour elle : ma soeur aime les robes longues et originales. Est ce que c’est un motif suffisant pour être interdite de musées PUBLICS ? @paietonreloud pic.twitter.com/4hSqLuf543

— Aenore (@Aenore1) December 26, 2018

Dans un communiqué adressé à la rédaction du quotidien régional, la direction de communication du château de Versailles admet une « erreur » dans « l’appréciation de la tenue ». Un incident que regrette l’Etablissement public du château, du musée et du domaine national de Versailles, précisant que « De nouveaux billets d’entrée lui seront proposés pour une prochaine visite. »

Un geste que Paloma semble apprécier puisqu’elle s’est vue offrir deux billets pour sa prochaine visite comme elle le précise dans son dernier post : « J’accepte la réponse et l’issue proposée par le Château de Versailles et je me réjouie du dénouement heureux de cette affaire (2 billets offerts pour une prochaine visite). »

Vos réactions : (Les propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdits et seront immédiatement modérés par nos équipes.)

Articles les plus vus en ce moment