7:52 - mardi avril 23, 2019

« Gilets jaunes » : Priscillia Ludosky et Eric Drouet ont mis fin à leur collaboration

148 Viewed Virginie A. 0 respond
Gilets
De gauche à droite, Priscillia Ludosky et Eric Drouet / Capture Youtube BFMTV

Priscillia Ludosky et Eric Drouet sont en désaccord depuis plusieurs semaines…

Deux des figures du mouvement des « gilets jaunes », en froid depuis plusieurs semaines, ont mis fin à leur collaboration, ce lundi, selon une publication de la jeune femme sur Facebook, relayée par plusieurs médias et supprimée depuis.

 

Jusqu’à présent, leur divergence visible portait sur le lieu des mobilisations du samedi : en région pour l’une afin de souligner l’ancrage local du mouvement des gilets jaunes, à Paris pour ses symboles pour le second. Cependant, c’est le nom La France en colère utilisé sur Facebook pour rassembler les « gilets jaunes » qui a provoqué la rupture entre Priscillia Ludosky et Eric Drouet, comme le relate Le Monde. « Depuis des jours il menace les membres du groupe de travail duquel je fais partie afin que l’on modifie le nom de la page « La France en Colère » sur les conseils de son avocat qui prétend que cela serait plus protecteur pour sa famille et lui. Que le nom est le sien et que nous avons intérêt à le modifier », expliquait dans son post initial Priscilla Ludosky.

Éric Drouet s’est rapidement défendu lors d’une vidéo diffusée en direct sur sa page Facebook personnelle, justifiant cette demande par sa comparution au tribunal le 15 février pour participation à une manifestation non autorisée. « Le groupe La France en colère m’est forcément attitré quoi qu’il arrive. Du coup tout ce qu’ils font m’est forcément mis sur le dos, et du coup ils vont s’en servir pour mon jugement le 15 février ».

« Je compte, quand tout sera terminé, expliquer tout ce qu’il a pu faire pour nuire au mouvement », déclare la jeune femme parlant d’Eric Drouet. Déjà, samedi dernier, ils avaient fait manifestation à part. Eric Drouet avait mobilisé « ses gilets jaunes », à Paris, sous le mot d’ordre « On va faire les soldes à Paris ! ». Priscilla Ludosky et Maxime Nicolle dit Fly Rider étaient, eux, à Bourges.

Lundi, Eric Drouet, a publié, un long message à l’intention des « gilets jaunes » qui le suivent sur sa page Facebook « la France en colère!!! ». L’occasion d’exprimer plusieurs regrets quant à la gestion de cet épisode et de tenter de tourner la page pour le bien de la mobilisation.

Le trentenaire, suivi par plus de 300.000 personnes sur Facebook, exprime sa volonté de tourner la page de ces divisions, avant d’encourager sur la tenue d’un Acte X le 19 janvier…

Vos réactions : (Les propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdits et seront immédiatement modérés par nos équipes.)

Filed in