Close

Que sait-on de la panne mondiale qui affecte les réseaux sociaux Facebook et Instagram ?

Facebook

photo d'illustration facebook / pixabay

Depuis ce mercredi 13 mars, une panne mondiale affecte les réseaux sociaux Facebook et Instagram (ces deux derniers appartenant au groupe Facebook).

Depuis le début de l’après-midi, l’accès aux réseaux sociaux Facebook et Instagram ne se fait pas sans quelques difficultés. Plusieurs internautes ont signalé qu’ils ne parvenaient pas à publier des contenus quand d’autres ont précisé qu’ils ne pouvaient pas se connecter aux sites. Certains d’entre eux ayant le message suivant : « Une erreur s’est produite. Nous nous efforçons de corriger cela dans les plus brefs délais. »

Facebook n’est pas la seule plateforme sociale a rencontré des problèmes puisque le réseau social Instagram a également été impacté par des problèmes d’accès à ses contenus. D’autres internautes ont également signalé qu’ils rencontraient des problèmes pour se connecter à Messenger ou à l’application WhatsApp. Toutes des applications qui appartiennent au groupe Facebook, ce qui pourrait donc être un problème lié aux serveurs de l’entreprise.

Une panne mondiale

Le site « istheservicedown » qui permet de recenser les pannes des plateformes par le biais des internautes, précise que la panne aurait débuté aux environs de 12h40. Cette dernière qui a commencé à toucher plusieurs pays Européens avant de se répandre vers le Mexique et les États-Unis qui ont été particulièrement affectés. Face aux nombreuses plaintes de la part des internautes, Facebook n’a pas tardé à réagir via un premier communiqué publié aux environs de 19h00 : « Nous sommes conscients que certaines personnes ont actuellement du mal à accéder à la famille d’applications Facebook. Nous travaillons à résoudre le problème dès que possible. » peut-on lire.

Une heure plus tard, l’entreprise a publié un second communiqué, expliquant que le équipes travaillaient actuellement à la résolution du problème. Facebook qui a toutefois confirmé qu’il ne s’agissait pas d’une attaque DDoS.

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdits et seront immédiatement modérés par nos équipes.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Leave a comment
scroll to top