Close

Essonne : Ils agressent le proviseur après avoir appris qu’ils étaient recalés au bac

bas

Le Lycée Général et Technologique Marcel Pagnol à Athis Mons / Capture Googlestreetview

Deux élèves âgés de 18 et 19 ans, déjà connus des services de police ont été placés en garde à vue après avoir frappé le proviseur quand ils ont appris qu’ils n’étaient pas reçu à l’examen du baccalauréat.

Incident au lycée Marcel Pagnol d’Athis Mons (Essonne) ce lundi après-midi. Deux candidats du bac qui venaient d’apprendre qu’ils étaient recalés au bac, se sont violemment emportés contre le proviseur de l’établissement où ils étaient venus chercher leurs résultats.

Dégradations et menaces

Selon les informations d’Europe 1, les élèves l’ont frappé à plusieurs reprises au visage. Les deux jeunes âgés de 18 et 19 ans ont en partie « vandalisé » son bureau puis ils ont menacé de revenir dans l’établissement pour y « mettre le feu » comme le précisent nos confrères.

Les deux jeunes n’étaient pas scolarisés dans cet établissement. Ils venaient simplement passer des oraux, comme le fait savoir le rectorat de Versailles via un communiqué de presse. Le rectorat qui « condamne fermement ces actes de violence et apporte tout son soutien » à l’équipe éducative.

De son côté, le proviseur du lycée a porté plainte à la suite de cette agression. Les deux jeunes ont quant à eux été appréhendés par la police puis placés en garde à vue.

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdits et seront immédiatement modérés par nos équipes.)

scroll to top