Close

«J’accuse» : Le dernier film de Roman Polanski crée le débat

polanski louis garrel dreyfus jean dujardin

Le soldat Alfred Dreyfus dégradé

Une projection qui fait débat au festival de la Roche-sur-Yon

Après sa sortie en avant-première, le dernier film de Polanski a suscité une vive émotion. Lors d’une rencontre avec le public, l’actrice Adèle Haenel a proposé d’encadrer cette projection d’un débat sur la question « Qu’est-ce que la différence entre l’homme et l’artiste ? ». Le réalisateur fait toujours l’objet de poursuites aux États-Unis pour le viol d’une mineure en 1977.

L’actice Adèle Haenel à droite sur la vidéo.

Un débat programmé au dernier moment

La prise de position d’Adèle Haenel a été entendu par les responsables du festival. En conséquence, une discussion publique entre Paolo Moretti, responsable adjoint du festival et la journaliste et critique Iris Brey, a été programmée. «On est dans une structure où l’on est tous plus ou moins informés de ce que signifie la culture du viol. On peut en parler de manière structurelle et au moins ouvrir le débat pour que ça change. » déclare l’actrice.

Une réflexion éthique et globale

Paolo Moretti a permis pour la première fois en France d’avoir une réflexion publique au sein d’un festival autour de la programmation d’oeuvres réalisées par des agresseurs sexuels présumés. «Cet échange nous a permis de sortir de l’accusation simpliste de censure des œuvres et confirme la nécessité de contextualiser les œuvres dans un débat plus large autour des représentations et de réfléchir à comment la mise en scène des corps féminins et des violences faites aux femmes au cinéma participent à la culture du viol et façonnent nos propres désirs. » déclare-t-il dans les pages de 20Minutes.

Vous pourrez retrouver à l’affiche de ce film : Jean Dujardin, Emmanuel Saigner, Louis Garrel ou encore Mathieu Almaric. Il sera traité du point de vue du Colonel Picquart, point névralgique du dénouement de l’affaire Dreyfus.

Le film de Roman Polanski sortira en France le 13 novembre prochain.

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdits et seront immédiatement modérés par nos équipes.)

scroll to top