Close

États-Unis : Justice pour Ahmaud Arbery tué pendant qu’il faisait son jogging

Ahmaud Arbery tué alors qu'il faisait son jogging / Capture Youtube CBS

Un Géorgien de 25 ans a été abattu alors qu’il était en train de faire son jogging. Sa famille demande justice deux mois après les faits.

Ahmaud Arbery avait toute la vie devant lui jusqu’à ce jour du 23 février 2020. L’homme qui faisait son jogging dans un quartier de Brunswick en Géorgie, a été tué après avoir été poursuivi par un homme et son fils.

Ces deux derniers n’avaient jamais été inquiétés par les autorités après avoir expliqué aux policiers qu’ils s’en étaient pris à un homme qui ressemblait fortement à un suspect impliqué dans une série de cambriolage dans le quartier. Mais aujourd’hui, une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux montre l’assassinat de ce jeune noir dont la scène avait été filmée par un conducteur. (Une vidéo que nous n’avons pas souhaité partager par respect pour la famille de la victime.)

Tué par un ancien policier ?

Sur les images on peut-y voir la victime faire son jogging lorsqu’elle est soudainement prise à partie par le conducteur d’une camionnette qui l’a précédait. Le ton monte et le père (un ancien policier à la retraite) et son fils s’en prennent immédiatement à Ahmaud Arbery qui tente de se saisir du fusil de l’un d’eux afin de se protéger. Plusieurs coups de feu partent et l’homme s’écroule quelques instants plus tard.

Justice pour Ahmaud Arbery

Une vidéo qui a été massivement relayée sur les réseaux sociaux depuis quelques heures par de nombreuses personnalités américaines qui demandent justice pour Ahmaud Arbery sous le Hashtag #JusticeForAhmaudArbery.

Wanda Cooper, la mère de la victime a déclaré à CNN ce dimanche 3 mai que son fils n’était pas armé au moment où il a été abattu de sang froid par l’un des deux hommes. Celle-ci a également précisé que lorsque la police lui a fait part du décès de son fils, ces derniers lui ont expliqué que Ahmaud avait été impliqué dans un cambriolage avant que la victime ne tombe sur Gregory McMichael le propriétaire des lieux ainsi que son fils Travis. A l’issue d’une confrontation, Ahmaud aurait alors été tué par arme à feu par l’habitant. Des propos qui semblent aujourd’hui être décrédibiliser par la publication de la vidéo qui montre une toute autre version des faits.

L’État de Géorgie joue la carte de la légitime défense

Si ils ne sont pour le moment pas poursuivis pénalement, les deux hommes font toutefois l’objet d’une enquête. Toujours selon CNN, les deux procureurs du district se sont récusés sur d’éventuels conflits d’intérêts dont l’un d’eux a expliqué que Travis McMichael avait agi sous la légitime défense et que leurs actions étaient conformes avec les lois géorgiennes concernant l’arrestation de citoyens dans l’État de Géorgie.

De son côté, l’avocat de la famille, Lee Merritt, a déclaré à la chaîne d’information que les auteurs de cet acte veulent désormais mettre en avant la légitime défense en ayant tué une personne qui s’apprêtait à commettre un délit dans une propriété du quartier. Hors cela n’a jamais été le cas puisque l’homme se trouvait dans la rue, à l’extérieur de la maison au moment des faits comme en attestent les images.

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdites et seront immédiatement supprimées par nos équipes.)

scroll to top