Close

Professeur décapité dans les Yvelines : les réactions de la classe politique

Un professeur décapité dans les Yvelines / Capture BFMTV

Un professeur été décapité à Conflans-Sainte-Honorine, ce vendredi 16 octobre, pour avoir montrer des caricatures de Mahomet à ses élèves lors d’un cours sur la liberté d’expression. Les hommes et femmes politiques se sont exprimés sur ce drame, notamment sur les réseaux sociaux.


La France a de nouveau été victime d’un attentat, ce vendredi 16 octobre : un
professeur a été décapité près du collège de Conflans-Sainte-Honorine. L’agresseur présumé, qui aurait crié « Allah Akbar », a été abattu par les forces de l’ordre.

Le Président de la république Emmanuel Macron s’est rendu sur place et s’est exprimé à 22h30 : « Notre compatriote a été lâchement attaqué, a été la victime d’un attentat terroriste islamiste caractérisé. » Le chef de l’État s’est également adressé aux enseignants pour leur garantir « que la Nation sera à leurs côtés aujourd’hui et demain pour les protéger, les défendre, leur permettre de faire leur métier qui est le plus beau qui soit, faire des citoyens libres ».

Le Ministre de l’Éducation Nationale Jean Michel Blanquer a annoncé sur Twitter qu’il recevrait les représentants des personnels et des parents d’élèves, demain. « Notre unité et notre fermeté sont les seuls réponses face à la menace du terrorisme islamiste. Nous faisons face. », a t-il twitté.

L’ancien chef de l’État François Hollande a dénoncé « un assassinat effroyable » et a invité à être unis « face à la barbarie est l’obscurantisme ». Président de la République de 2012 et 2015, François Hollande a fait face à l’attentat de Charlie Hebdo en janvier 2015 et aux attentats du Bataclan en novembre 2015.

La Présidente du Rassemblement National Marine Le Pen a exprimé son soutien aux proches de la victime et à la communauté enseignante sur Twitter avant de déclarer : « L’islamisme nous mène une guerre : c’est par la force que nous devons le chasser de notre pays ».

» LIRE AUSSI – Yvelines. un Professeur décapité à Conflans Saint-Honorine

Jean-Luc Mélenchon, président de la France Insoumise, a déploré « un ignoble crime à Conflans ! En fait l’assassin se prend pour le dieu dont il se réclame. Il salit sa religion ».

Par Anna David

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdites et seront immédiatement supprimées par nos équipes.)
scroll to top