Close

Réouverture des lieux cultes : la colère des catholiques après la jauge fixée par Emmanuel Macron

Des fidèles réunis devant la Basilique de Longpont-sur-Orge ce vendredi / Photo J.R. Actu-Mag.fr

Ce mardi 24 novembre, le chef de l’État s’est exprimé pour faire un point sur l’épidémie de Covid-19. Il a par ailleurs autorisé la réouverture des commerces mais aussi des lieux cultes.

Emmanuel Macron qui a toutefois instauré un protocole spécifique pour que les lieux cultes puissent rouvrir.

Le Président de la République a mis en place une jauge qui pourra accueillir dès le 28 novembre, une capacité maximale de 30 personnes au sein des églises pour les messes.

Une annonce qui n’a toutefois pas été comprise par les catholiques qui ont rapidement exprimés leurs colères. « Trente personnes par célébration : les catholiques n’ont pas été entendus. » a réagi l’église catholique sur les réseaux sociaux.

« La Conférence des évêques de France (CEF) est à la fois déçue et surprise par l’annonce faite ce soir par le Président de la République concernant le nombre de 30 personnes autorisées dans le cadre de l’exercice public du culte à partir du 29 novembre. » fait savoir le CEF via un communiqué.

Le Président de la CEF Mgr Eric de Moulins-Beaufort ont eu un échange téléphonique avec Emmanuel Macron juste après l’allocution de ce dernier. Il en ressort de cette discussion qu’une jauge réaliste, tout en restant stricte, doit être définie dès ce jeudi matin pour une application en deux étapes : le samedi 28 novembre puis après la réévaluation du 15 décembre, comme le précise le CEF.

Par Jérémy Renard

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdites et seront immédiatement supprimées par nos équipes.)
scroll to top