Close

La Réunion. Le maire de Saint-André et sa famille agressés par plusieurs candidats des « Anges de la télé-réalité »

police

Illustration d'un policier / CC

En tournage sur l’île de la Réunion, plusieurs candidats des Anges s’en sont pris au maire de Saint-André et sa famille.


Une vive altercation s’est produite ce dimanche après-midi dans l’hôtel le Créolia situé à Saint-André, opposant plusieurs candidats des Anges de la téléréalité au maire de la ville qui se trouvait avec ses familles.

Selon Réunion La 1ère, le maire déjeunait avec sa famille lorsque ces derniers auraient été interpellés par une personne de la production des Anges : « On était à table et une femme nous a interpellé en disant qu’on avait pris des photos d’eux. Elle a voulu voir nos téléphones. Sur le coup, je ne l’ai pas prise au sérieux et c’est là qu’elle s’est énervée. »

Le maire va porter plainte

Le ton serait alors rapidement monté entre la famille du maire et les membres de l’équipe des « Anges de la télé-réalité ». S’en est suivi une violente bagarre entre les deux groupes. La femme du maire aurait été giflée puis frappée à plusieurs reprises comme l’explique Joé Bédier également victime de coups.

C’est finalement la police, arrivée en nombre qui mettra fin à l’altercation. Si le maire explique que l’un des candidats s’est excusé après l’agression, les faits restent trop graves pour ce dernier qui compte d’ores et déjà porter plainte. Trois membres de l’équipe des Anges ont été interpellés et une enquête a été ouverte.

Un témoin a filmé l’agression particulièrement violente qui a depuis été massivement relayée sur les réseaux sociaux. Plusieurs fans des anges ont par ailleurs dénoncés le comportement honteux de ces derniers dont on ignore pour le moment leur identité.

De son côté, Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer, s’est exprimé sur les réseaux sociaux. Celui-ci condamne fermement l’agression du maire de Saint-André, Joe Bédier et de sa famille :

« Les actes de violence commis en marge du tournage @LesAngesTV sont inadmissibles ! Je condamne fermement l’agression du maire de Saint-André, Joe Bédier, et de sa famille. Une enquête a été ouverte pour violences volontaires en réunion par le procureur de Saint-Denis. »

Plusieurs habitants de Saint-André ont rapidement convergé vers l’hôtel mais aussi devant le commissariat où ont été transportés les auteurs de l’agression. Ces derniers, munis de pancartes demandent aux équipes des Anges de quitter l’île après leurs comportements.

Par Jérémy Renard

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdites et seront immédiatement supprimées par nos équipes.)
scroll to top