Close

Hitman 3 : [TEST] Que vaut le troisième volet des aventures de l’agent 47 ?

Hitman 3

Après deux épisodes sortis en 2016 et 2018, le troisième opus de la série des Hitman est sorti quant à lui le 20 janvier dernier. Est-ce- que ce troisième volet de la série tient toutes ses promesses ? La réponse ci-dessous…


Trois ans après le deuxième épisode, les fans étaient impatients de retrouver la suite des aventures de l’agent 47, au style si particulier qui lui colle à la peau.

Le reboot des aventures de l’Agent 47 qui a débuté en 2016 se termine dans ce dernier opus. Il signe ainsi la fin de la trilogie « World of Assassination », réalisée par les studios d’IO Interactive.

Des missions à haut risque

L’assassin de l’ombre est donc de retour dans une mise en scène plus moderne et dynamique que dans les épisodes précédents. L’Agent 47 qui reprend ainsi du service pour des missions particulièrement risquées. Et les joueurs sont directement plongés dans l’aventure en l’espace de quelques minutes, avec des missions d’infiltrations tout aussi complexes les unes que les autres, qu’ils devront réaliser à Dubaï (Emirats Arabes Unis), Dartmoor (Royaume-Uni), Berlin (Allemagne), Chongqing (Chine), Mendoza (Argentine) et enfin les Carpates (Roumanie).

Autant vous dire que les zones d’explorations et les missions qui vous seront présentées, s’annoncent périlleuses. Le graphisme a quant à lui été poussé à son maximum, offrant ainsi des des détails et des immersions de jeu très poussifs. Chaque zone que vous explorez, vous offre une multitude de choix qui vous seront décisives au fur et à mesure de votre progression.

Un troisième opus qui manque de rythme

Au cours de vos différentes missions, l’Agent 47 devra faire face à de nombreux PNJ (personnage non joueurs) qui pourront vous aider dans vos différentes missions. L’IA est par ailleurs particulièrement bien développée et vos cibles vous demanderont parfois une bonne dose de réflexion avant de pouvoir les approcher. Notons toutefois que ce troisième volet manque cruellement de rythme. Par exemple, lorsque vous êtes repéré, si vos ennemis vous traquent sans relâche, l’adrénaline n’est toutefois pas au rendez-vous avec une bande trop linéaire et pas assez rythmée.

Lorsque vous aurez terminé votre aventure aux côtés de l’Agent 47, il vous sera possible de créer vos propres contrats et de les partager par la suite avec la communauté Hitman. Il vous sera également possible de remplir d’autres objectifs dans les modes comme « Cibles Fugitives » ou encore « Escalades » et bien d’autres…

Pour finir :

Hitman 3 remplit son contrat avec un troisième et dernier volet bien ficelé, proposant une multitude de scénarios et de nombreuses phases d’exploration. Dommage que le titre ne soit pas plus dynamique, ce qui le rendrait encore plus crédible pour un jeu d’infiltration.

Par La Rédaction

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdites et seront immédiatement supprimées par nos équipes.)
scroll to top