Close

Les images révoltantes de centaines de personnes qui font la fête au parc des Buttes-Chaumont

Une foule de spectateur / Pixabay

Ce weekend, des centaines de personnes ont été filmées en train de participer à une fête improvisée dans le parc des Buttes-Chaumont. Les images relayées sur les réseaux sociaux ont depuis suscité l’indignation.


Une foule massée devant des enceintes sans fil portées à bout de bras. Ce sont les images révoltantes qui ont diffusées sur les réseaux sociaux depuis quelques heures. Ce dimanche, plusieurs centaines de personnes s’étaient rassemblées au parc des Buttes-Chaumont, situé dans le XIXe arrondissement de Paris.

Une fête organisée illégalement, sans distanciation et sans protocoles sanitaires comme en témoignent les images rapportées par les journalistes Clément Lanot et Rémy Buisine qui étaient présents sur le terrain. Des images qui scandalisent une nouvelle fois alors que le pays traverse une crise sanitaire sans précédent et que les rassemblements sont interdits sur l’espace publique.

« C’est une petite fête entre jeunes un dimanche ensoleillé où tout le monde à besoin de se reposer et d’évacuer la semaine qui vient de se passer » explique l’un des participants à Clément Lanot. « En période de Covid, voir un peu de gens, ça nous rappelle des souvenirs donc ça remonte un peu le moral. » ajoute ce dernier.

Une autre participante reconnait toutefois que la distanciation n’est pas respectée : « Ça fait vraiment du bien, après ce n’est pas très bien vis à vis du Covid et des restrictions sanitaires mais quand on y est, on met le masque et on s’amuse. » témoigne cette dernière.

Quelques instants plus tard, l’ensemble des participants ont été évacués par les gardiens du parc à l’approche du couvre feu. Ces derniers qui ont sifflé à plusieurs reprises pour mettre fin à la petite fête clandestine. De son côté, BFMTV rapporte que ce rassemblement serait la conséquence d’un anniversaire fêté par un groupe d’amis au parc. Un groupe qui a été très rapidement rejoint par d’autres personnes qui se trouvaient sur place.

Par Jérémy Renard

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdites et seront immédiatement supprimées par nos équipes.)
scroll to top