Close

Adolescente tuée dans le Val-de-Marne : son agresseur âgé de 15 ans interpellé puis mis en examen

Paris

Illustration d'un véhicule de police / Pixabay

Soupçonné d’avoir tué à coups de couteau une adolescente de 17 ans ce vendredi après-midi à Ivry-sur-Seine, le jeune homme de 15 ans a été appréhendé puis mis en examen ce dimanche soir.


Temps de lecture estimé : 2 minutes

Marjorie, 17 ans, est décédée ce vendredi après avoir été poignardée à plusieurs reprises. Selon LCI, la victime se trouvait rue Jean-Perrin, dans la cité Pierre-et-Marie-Curie à Ivry-sur-Seine, lorsqu’elle a été agressée.

L’auteur des coups de couteau, un jeune homme de 15 ans a quant à lui été arrêté en début de soirée après avoir pris la fuite. Au moment de son arrestation, il se trouvait dans la commune de Massy, une ville de l’Essonne située à une quinzaine de kilomètres d’Ivry-sur-Seine, où sa mère vivait, précisent nos confrères.

Une dispute qui a débuté sur les réseaux sociaux qui s’est terminée d’une manière tragique

Toujours selon les informations de LCI, ce drame se serait produit à la suite d’une dispute qui aurait débuté sur réseau social Snapchat. Les échanges entre l’adolescente et le suspect se seraient alors rapidement tendus alors que cette dernière tentait de protéger sa petite sœur avec qui l’individu avait eu une altercation auparavant.

Le jeune homme se serait alors emparé d’un couteau de cuisine avant de descendre rejoindre sa victime dans la rue puis de la poignarder. Le maire d’Ivry-sur-Seine, Philippe Bouyssou, a réagi à la suite de ce drame. « Ce drame endeuille notre ville toute entière, et je crois que nous sommes toutes et tous effondré.e.s par cet événement tragique. » a déclaré ce dernier qui a ajouté : « J’apporte tout mon soutien à la famille de la jeune victime. Je forme le voeu que notre ville, ses habitant.e.s, puissent l’entourer et la soutenir dans cette épreuve. »

L’adolescent qui a été dans un premier temps placé dans les locaux de la police judiciaire de Créteil, a été mis en examen pour « meurtre ». De son côté, la famille envisage d’organiser une marche blanche en mémoire de Marjorie, ce samedi.

Par Jérémy Renard

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdites et seront immédiatement supprimées par nos équipes.)
scroll to top