Close

Pari réussi pour Richard Branson qui est le premier homme a expérimenter le tourisme spatial

Le milliardaire Richard Branson aux côtés de trois autres passagers, à bord du VSS Unity / Capture Youtube

L’entrepreneur britannique de 70 ans a réalisé son rêve de gosse : Faire parti des premiers voyageurs spatial à s’offrir un allez retour dans l’espace à bord de son vaisseau, le VSS Unity.


Des étoiles plein les yeux ! Le milliardaire, Richard Branson a atterri sans encombre ce dimanche 11 juillet au Nouveau-Mexique après un vol de quelques minutes dans l’espace.

Richard Branson est le premier milliardaire britannique a avoir fait le voyage à bord du VSS Unity, engin développé par Virgin Galactic, une compagnie du Virgin Group dont il est lui-même le fondateur. Ce dimanche, il a donc pu rejoindre les étoiles le temps de quelques instants aux côtés de deux autres pilotes et trois autres passagers qui se trouvaient à bord du vaisseau.

L’expérience unique dans une vie

Richard Branson

Un rêve de courte durée puisque le voyage d’une durée approximative d’une heure, permet de rejoindre l’atmosphère terrestre pour ensuite profiter quelques minutes de l’espace et du voyage en micropesanteur dans la capsule biplace depuis l’un des 12 hublots qu’offre la cabine.

Lors de son retour sur terre, Richard Branson a manifesté sa joie et son voyage qu’il a décrit comme étant l’ « expérience unique dans une vie » après s’être posé sur une piste de la base Spaceport America à environ 17h40 (heure de Paris).

Richard Branson devance ainsi un autre milliardaire qui n’est autre que Jeff Bezos, le patron d’Amazon qui doit entamer à son tour son premier vol spatial à bord de sa navette, Blue Origin le 20 juillet prochain.

Un voyage à 250.000 dollars par personne à bord du Virgin Galactic

Si l’envie vous prenait de voyager à bord du Virgin Galactic, il vous en coûtera alors 250.000 dollars par personne. Autant dire que ce tourisme spatiale n’est pas ouvert à n’importe qui… La société prévoit de son côté de lancer à terme près de 400 vols par an depuis son Spaceport America situé au Nouveau-Mexique.

Par La Rédaction

scroll to top