Faits Divers et Actualité en Île-de-FranceVal-de-Marne (94)

Val-de-Marne. Il poignarde son frère de 21 ans à neuf reprises dans la chambre familiale

Un adolescent âgé de 15 ans a poignardé son grand frère de 21 ans à plusieurs reprises ce lundi soir. La victime, sérieusement blessée, a été transportée à l’hôpital. L’adolescent a été appréhendé.


Les faits se sont produits lundi soir, au sein d’un domicile familial situé rue Pierre-Brossolette à Nogent-sur-Marne (Val-de-Marne). Selon les informations du Parisien, un jeune homme de 21 ans qui était en train de travailler dans sa chambre, a été violemment agressé par son plus petit frère âgé de 15 ans.

Ce dernier qui serait entré dans la chambre de son aîné lui aurait alors demandé « As-tu confiance en moi ? » question à laquelle l’étudiant lui a répondu oui.

L’adolescent prend la fuite

Le jeune homme a soudainement ressenti une vive douleur dans le dos avant de comprendre qu’il venait d’être poignardé à neuf reprises par son frère. Touchée au cou, au dos et au bras, la victime a été prise en charge par les policiers qui ont été les premiers à investir l’appartement après avoir été prévenus par la mère de famille qui se trouvait dans l’appartement. La victime a été touchée à plusieurs endroits du corps dont le cou et les bras, par une lame de 5 cm, précise le quotidien.

Les pompiers arrivés peu de temps après, ont transporté l’étudiant vers l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris (XIIIe). Les jours du jeune homme ne sont toutefois pas en danger.

Son petit frère qui a pris la fuite après les faits, s’est réfugié dans un lieu de Champigny-sur-Marne après les faits. Ce dernier a finalement prévenu sa mère par téléphone, indiquant l’endroit où il se trouvait. Il a été interpellé sur le champs par la police puis placé en garde à vue. Ce dernier doit prochainement faire l’objet d’un examen psychiatrique comme le veut la procédure, même si ce dernier ne présentait aucuns troubles de cet ordre jusqu’à présent.

Une enquête a été ouverte. La piste d’un complexe d’infériorité de la part du jeune frère serait actuellement étudiée par la police, soulignent nos confrères.

Par Jérémy Renard

Votre réaction suite à cet article ?

Articles similaires