France

Angers : trois hommes dont un mineur de 16 ans tués à coups de couteau

Trois jeunes hommes dont un mineur de 16 ans ont perdu la vie dans la nuit de vendredi à samedi après avoir été tués à l’arme blanche en plein centre d’Angers (Maine-et-Loire). Une homme de 32 ans a été interpellé.


Entre colère et stupeur ! C’est ce que s’interrogent les habitants d’Angers après le « triple meurtre » survenu en plein centre ville dans la nuit de vendredi à samedi.

Trois hommes âgés de 16 à 20 ans ont été tués à coups de couteau à la suite d’une altercation survenue avec un homme âgé de 32 ans, a annoncé le parquet. Selon les premiers éléments de l’enquête, le drame se serait produit à l’issue d’une rixe qui aurait éclaté avec l’agresseur et le groupe de jeunes qui écoutaient de la musique, précise de son côté le parquet.

Les faits se seraient produits aux environs de 1 heure du matin. L’agression a eu lieu en trois temps et se serait terminée de manière dramatique, vers 3 heures du matin sur l’esplanade Cœur de Maine.

Aux environs de 1h20 du matin, ce sont tout d’abord deux jeunes filles qui ont contacté la police après avoir expliqué qu’elles étaient importunées par un homme vraisemblablement ivre. Les fonctionnaires de police arrivés rapidement sur les lieux ont alors constaté que l’individu avait quitté les lieux. Alors que les policiers venaient de quitter la zone, l’agresseur est revenu sur les lieux avant de s’en prendre à nouveau aux deux jeunes filles. Un groupe de jeunes qui se trouvaient à proximité, sont intervenus et ont forcé l’agresseur à quitter les lieux.

Ce dernier est réapparu plus d’une heure plus tard sur les lieux. Une rixe s’en est suivie avec les jeunes qui l’avaient chassé un peu plus tôt dans la soirée. L’individu qui est revenu, armé d’un couteau, a alors poignardé plusieurs personnes. Six d’entre elles ont été touchées dont les trois jeunes qui sont décédés des suites de leurs blessures sur place. L’auteur des coups de couteau, qui a été maîtrisé par les personnes présentes sur place, a été frappé puis interpellé par la police arrivée sur place. L’homme a ensuite été hospitalisé avant d’être placé en garde à vue.

Qui est l’assaillant ?

Selon Europe 1 confirmant une information de l’AFP, L’individu, âgé de 32 ans, est un ressortissant soudanais. Ce dernier est arrivé en France en 2016 puis a obtenu le statut de réfugié politique en 2018, soit deux ans après son arrivée sur le territoire. L’homme se trouve donc en situation régulière jusqu’en 2028.

Le parquet a ouvert une information judiciaire pour « meurtres aggravés par la commission, dans un temps proche, d’un ou plusieurs autres crimes », « tentatives de meurtres aggravés » et « agressions sexuelles ». L’homme encoure la réclusion criminelle à perpétuité. Son placement en détention provisoire a été demandée par le parquet dans le cadre de cette affaire.

Par Jérémy Renard

Votre réaction suite à cet article ?

Articles similaires