Musique

Fin de carrière ? le rappeur Orelsan se confie sur la suite

Ce lundi 26 décembre 2022, le rappeur Orelsan se confie sur la possible fin de sa carrière lors d’une interview à l’émission Mots de tête.


Après un succès fou pour ses albums, ses tournées, son documentaire « Montre jamais ça à personne» réalisé par son frère, disponible sur Prime Vidéo, la sortie et la tournée de son dernier album « Civilisation », créé pendant le confinement, donnerait des indices sur la possible révérence de l’artiste pour la scène musicale.

« J’étais personne, on est des milliers. Bientôt vous allez tous m’oublier ». Les paroles de sa chanson Civilisation parlent d’elles-mêmes.

Orelsan en a conscience, dans le monde de la musique, les artistes oscillent entre passage en lumière et retour dans l’ombre.

En réalité, à la fin de chaque album, l’artiste se dit que c’est terminé, il a dit tout ce qu’il avait à dire. Toujours inspiré par de nouvelles idées, il ne cesse pourtant de créer. C’est plutôt le personnage d’Orelsan, dont il voudrait s’éloigner. ‘Orel’ d’Aurélien, ‘San’ de ‘Trois’ et de ‘Monsieur’ en japonnais.

Il confie à l’émission : « C’est hyper lourd, ça prend ta vie privée, tu mets des attentes hyper hautes. Je suis obligé de me remettre en question à chaque album. »

Chanteur avec Gringe dans le groupe « Les Casseurs Flowters », il continue sa carrière seul et rempli de nombreux zéniths. Également créateur de la marque de vêtements AVNIER, Orelsan est une effervescence d’idées novatrices, de créations, d’authenticité, et de pudeur. Il a toujours su rester lui- même malgré sa notoriété fulgurante, et le rapporte dans ses textes criants de vérité aux sujets parfois délicats.

Avec son éternel fantasme de « partir au bon moment » du feu des projecteurs, il se sent tout de même incapable d’arrêter de créer des « trucs artistiques ».

À 40 ans, Aurélien Cotentin se distingue par sa vision si particulière du monde, et son art de manier les mots et les rimes. Sa soif de création n’est pas prête de le quitter.

« Après, c’est bien de faire des trucs artistiques pour soi. Je suis pas obligé de tout sortir à la face du monde à chaque fois… ».

Johana Bailly

Votre réaction suite à cet article ?

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Articles similaires