9:51 - vendredi décembre 2, 2016

Charlie Hebdo : la traque intensive des frères Kouachi en cours, un complice présumé s’est rendu !

Jan 8, 2015 239 Vues Eric F. 0 Commentaires
French_police_Paris_6320

Le vaste déploiement policier avec le renfort précieux du Raid, aux allures tentaculaires, s’est étendu, dans la nuit, sur tout le territoire hexagonal, mais voit son périmètre de recherches se resserrer, aux prémices de ce jeudi matin, pour que justice se fasse, via au préalable l’arrestation de Chérif et Said Kouachi, les deux frères soupçonnés à n’en (guère plus) douter d’avoir été les auteurs, mercredi, à Paris, de l’attaque stupéfiante qui a touché au cœur Charlie Hebdo, au cours de laquelle 12 personnes, dont les dessinateurs Charb, Cabu, Tignous ou encore Wolinski, ont été tuées à l’annonce de leur nom. Reims et Charleville-Mézières sont désormais les deux villes, situées dans les Ardennes, où se focalisent perquisitions et interrogatoires.

Un premier suspect, âgé de seulement 18 ans, Hamyd Mourad, s’est rendu de sa propre initiative, dans un commissariat de Charleville-Mézières, où il habiterait. Cependant, celui qui n’est qu’un lycéen, serait visiblement à l’abri de tout soupçon, bénéficiant de l’alibi d’avoir fait acte de présence en classe hier, aux dires de nombreux élèves. La polie joue la carte de la prudence et parle de « vérifications », à défaut de charge en cours, concernant le jeune homme, qui, information divulguée par l’AFP, serait le frère de l’épouse de l’un des deux tueurs sanguinaires.

Pour booster son enquête et comptant sur la solidarité citoyenne (toute la France est encore sous le choc au réveil ce jeudi), la police judiciaire a lancé un appel à témoins avec les photos des deux frères suspectés d’avoir mené l’attentat. Chérif et Said Kouachi, 32 et 34 ans, sont «susceptibles d’être armés et dangereux», prévient, précautionneuse à l’extrême, la préfecture de police de Paris, ajoutant qu’ils «font l’objet de mandats de recherche». «Toute personne détenant des informations» sur les deux assassins encore en cavale est invitée à composer le numéro vert 0805.02.17 .17, conclut-elle.
Crédits Photo : Creative Commons
l’Article a été lu [post_view time= »day »] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Vos réactions

Filed in