L’opération commando contre Charlie Hebdo a eu un effet sismique dans les journaux de notre planète bleue (parée de noir pour l’occasion ?) ébranlés par la nouvelle effarante d’hier. L’attentat revendiqué, puisant sa haine aux sources de l’islamisme radical, qui a fait mercredi 12 victimes, est d’après nos confrères, une volonté affirmée de faire taire la presse et le regard critique qu’elle peut nous apporter ou nous suggérer, mais de surcroît une écharde profonde plantée dans le talon d’Achille de la démocratie (“pouvoir du peuple” en grec) qui en a été déséquilibrée.

En France, l’indignation est unanime et s’étale sur toutes les “unes”, ce jeudi matin, de Libération (“Nous sommes tous Charlie”) à L’Equipe (“Liberté 0 – Barbarie 12”) en passant par Le Figaro (“La liberté assassinée”).

En Europe, cinq journaux ont faut front commun aujourd’hui dans un éditorial partagé : face aux menaces, “Nous continuerons à publier !” affirment sur un ton ferme et à l’unisson Le Monde (France), The Guardian (Grande-Bretagne), le Süddeutsche Zeitung (Allemagne), La Stampa (Italie), la Gazeta Wyborcza (Pologne) et El Pais (Espagne). Ils jugent que l’attaque perpétrée contre Charlie Hebdo est non seulement une atteinte gravissime portée à la liberté d’expression, mais aussi, danger encore plus grand, aux “valeurs fondamentales de nos sociétés démocratiques européennes” !

Crédits Photo : Creative Commons

l’Article a été lu [post_view time=”day”] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Vos réactions

Load More Related Articles
Load More By Eric F.
Load More In Actu

Découvrez aussi

Aisne : Un bébé de 14 mois meurt après avoir été attaqué par deux chiens de la famille !

Faits dramatique dans l’Aisne (02). Un bébé de 14 mois est mort des suites de ses bl…