9:45 - vendredi décembre 9, 2016

Essonne: Une course poursuite digne d’un film sur la N 118 !

Avr 30, 2015 683 Vues Jérémy R. 0 Commentaires

Capture N 118 / GoogleStreetView

Les policiers du commissariat de Palaiseau ne sont pas prêts d’oublier la course poursuite qu’ils ont vécu ce mercredi. Et pour cause, ces derniers se sont lancés à la poursuite d’un camion fret sur la N118 tout en évitant les colis qui étaient lancés par l’un des deux individus.

Comme l’explique nos confrères du Parisien, deux hommes ont braqué un chauffeur-livreur pour lui voler son camion à hauteur de Jouy-en-Josas (Yvelines). Le chauffeur qui disposait d’un tracker GPS est parvenu à localiser son camion de marchandise quelques minutes plus tard dans la zone d’activité de Courtaboeuf aux Ulis, avenue de l’Océanie. Arrivé sur place, il y découvre son camion garé a proximité du restaurant La Criée.

C’est à ce moment la qu’il remarque deux hommes en train de transférer sa marchandise dans un autre véhicule. La police prévenue rapidement arrive sur les lieux et évite de peu une collision frontale avec les deux individus qui prennent aussitôt la fuite. Une course poursuite s’engage alors entre les fonctionnaires et le fourgon qui se dirige sur la N 118 en direction de Paris. Les malfaiteurs prennent tous les risques pour empêcher le véhicule de police d’arriver à leur hauteur. Lancé à plus de 130 km/h, ils n’hésitent pas à slalomer entre les autres voitures. Puis l’un des deux hommes commence à jeter des colis et des pneus sur la route pour stopper les fonctionnaires de police. Arrivée au niveau de Bièvre, la fourgonnette quitte la N 118 pour rejoindre un terrain de gens du voyage. Les policiers arrivent à interpeller le passager qui avait tenté de les bloquer en  jetant des colis tandis que le conducteur prend la fuite.

L’homme interpellé âgé de 25 ans n’en est pas à son premier coup d’essai puisqu’il est connu des services de police. La camionnette est également récupérée par les agents pour les besoins de l’enquête. Sur leur retour, les policiers ont récupéré que quelques colis éparpillés sur la nationale alors qu’une cinquantaine de paquets avaient été jetés. Ces derniers auraient pu être ramassés par d’autres automobilistes qui n’ont pas hésité à s’arrêter sur la voie. La police demande toutefois à ces derniers de bien vouloir ramener les colis au commissariat. Dans les paquets retrouvés par les policiers, se trouvaient du matériel informatique, des pneus et des livres.

Vos réactions

News Feed