9:18 - mercredi décembre 7, 2016

Le gouvernement d’Iran rejette les punks, les crêtes interdites !

Mai 4, 2015 390 Vues Mathilde F. 0 Commentaires
Crédit photo : Créative commons

Terminé les crêtes à l’iranienne, bientôt les coiffures et les coiffés désigné sous le nom de punk ne pourront plus arpenter l’Iran sans crainte. Histoire d’aller encore plus loin dans la privation des libertés, le gouvernement iranien accable encore d’une interdiction qui n’en ont vraiment pas besoin. Cette nouvelle règle absurde trouve encore plus son étrangeté dans le fait que seule les hommes sont concernées, les femmes pourront donc se promener avec une coupe à la punk sous leur voile !

Selon les média locaux, il s’agirait de lutter contre des pratiques à caractère « sataniques », d’après les iraniens, les fans du diable se cacherait sous des crêtes bizarres, qualifiées de non-orthodoxe. L’anti-conformisme n’a pas de place dans la société iranienne qui recoiffe ses ouailles, à coup de règles  induites par leur connaissance et leur interprétation de l’Islam.

Le chef de l’Association iranienne des coiffeurs pour hommes, Mostafa Govahi est cité par l’agence Isna (agence de presse des étudiants iraniens) :

     « Les coupes de cheveux relevant du culte satanique sont désormais interdites. »

Les coiffeurs qui tenteraient de se soustraire à cette loi en continuant d’exercer leur art pourrait se retrouver sans emploi, leur licence serait révoqué. L’Association aurait mené son enquête et détiendrait tout les noms et les identités des coiffeurs sous-terrain. Désormais plus de crête sur les têtes des iraniens mais ce n’est pas tout, les tatouages sont eux-aussi interdits,  il n’y aura bientôt plus d’hommes tatoués en Iran !

 

Vos réactions

News Feed
Filed in