10:20 - vendredi décembre 9, 2016

Les prostituées foulent le trottoir…pour manifester contre la pénalisation du client !

Juin 11, 2015 321 Vues Eric F. 0 Commentaires
Crédits Photo : Pixabay

Ce vendredi 12 juin 2015 se jouera le sort de toute une profession marginale (celle des « travailleuses du sexe » plus communément appelées « prostituées ») : en effet, dans l’arène de l’Assemblée nationale aura lieu une seconde lecture, que l’on devine déjà agitée, d’un texte de loi que le Sénat (qui a basculé de nouveau à droite sur l’échiquier politique dans les derniers jours de septembre 2014) voudrait fortement voir appliquer à savoir la pénalisation du client. La gauche, le PS en tête, majoritaire dans l’Hémicycle, y est farouchement opposé jugeant l’abolition du droit de racolage, votée par sa chambre rivale, porteuse de maux !

Mais quels maux ? Dans la ligne de mire législative, les prostituées sont les premières visées encore plus que le client qui sera peut-être hors-la-loi mais suffisamment nanti pour se dédouaner via une amende pour avoir voulu s’offrir les charmes d’une « fille de joie » (pour reprendre la complainte de Georges Brassens) ! Beaucoup de voix, émanant d’organisations non gouvernementales, s’élèvent -pour ne pas dire s’indignent- contre le texte en gésine : une précarisation accrue est redoutée, une explosion des MST et IST (sans oublier le SIDA) et la clandestinité totale les enfermera encore plus psychologiquement !

Ainsi, ce jeudi après-midi, une cinquantaine de prostituées ont manifesté à Paris (elles seraient, en date de 2010, 18 000 à 20 000 sur tout le territoire) : cela peut paraître peu mais les slogans brandis ou entonnés par ces dernières sont sans équivoque ! On retiendra ceux-ci : «Vous couchez avec nous, vous votez contre nous», «Clients pénalisés, putes assassinées» ! La langue de bois n’était pas de mise et le franc-parler tout à leur honneur (trop souvent occulté) ! Non loin du Palais Bourbon, elles étaient toutes réunies sous la bannière du collectif Droits et Prostitution !

Vos réactions

Filed in