10:23 - jeudi décembre 8, 2016

Jurassic World: Ce que nous en avons pensé !

Juin 12, 2015 414 Vues Jérémy R. 0 Commentaires
Indominus Rex / Capture Youtube

22 ans après la sortie du premier film, le quatrième volet de la série cinématographique Jurassic Park ouvre son parc aux visiteurs. Ce nouvel opus qui s’intitule Jurassic World réalisé par Colin Trevorrow, est-il à la hauteur de son aîné réalisé par Steven Spielberg qui avait totalisé 6 millions d’entrées en France ?

Un nouveau parc encore plus impressionnant !

Dans Jurassic World, le parc biotechnologie conçu par le jeune milliardaire Simon Masrani a rendu possible le rêve de John Hammond en créant le plus grand parc d’attraction. Celui-ci offre une exposition ludique et interactif sur des espèces de dinosaures vivants qui ont été clonés à partir de leurs ADN fossilisés dans de l’ambre. Dix ans déjà que ce parc à thème propose des attractions à ses visiteurs permettant ainsi d’interagir avec les différentes espèces. Chaque jours, ce sont des milliers d’entre eux qui s’empressent de débarquer sur L’île de Nublar pour partir à la conquête des dinosaures.

Des scientifiques sous les ordres de Claire Dearing étudient nuits et jours le comportement de ces derniers et s’assurent de leur bonne santé. Mais la responsable souhaite aller encore plus loin en proposant une nouvelle attraction afin de captiver les visiteurs toujours avides de sensations encore plus fortes ! Avec son équipe, elle a réussi à créer une nouvelle espèce de dinosaure grâce à la génétique. Deux spécimens du nom d’Indominus Rex voient ainsi le jour.

Confinés dans un enclot, les ennuis ne vont pas tarder à commencer lorsque l’un des monstres va tuer son binôme avant de s’échapper et provoquer la terreur dans le parc sous les regards impuissants des visiteurs.

Et l’histoire, ça donne quoi ?

L’histoire qui est centrée principalement sur ce gigantesque parc, nous tient en haleine jusqu’au bout du film. Les scènes s’enchainent parfaitement et il n’y a pas de temps mort. Ce que nous avons particulièrement appréciés, ce sont les nombreux clin d’œils en référence au premier volet des aventures de Jurassic Parc (Nous ne rentrerons pas dans les détails afin de laisser l’intrigue à celles et ceux qui n’ont pas encore vu le film). Les scènes d’actions sont particulièrement bien réalisées.

On avait toutefois un peu peur d’être trop « Spoilé » dans la bande annonce mais rassurez-vous, la production a gardé le meilleur et là aussi nous avons été bluffés sur la dynamique du film. Les dinosaures sont beaucoup plus impressionnants que dans les volets précédents, plus vifs mais aussi plus meurtriers que jamais. De nombreuses scènes sont toutefois semblables au premier opus mais cela ne nous ennuies pas pour autant, bien au contraire. A noter que le film véhicule un message important concernant le marketing autour des dinosaures dans le but d’attirer toujours plus de spectateurs sans se soucier des conséquences.

Le rôle d’Omar Sy en dresseur de Raptor

Si Omar Sy se débrouille très bien pour apporter son soutien à l’acteur principale et héro du film Chris Pratt, le personnage qu’il incarne ne joue pas un grand intérêt dans le film et ce dernier ne fait que des apparitions subjectives. Il y a d’ailleurs un petit bémol à ce film qui manque cruellement d’acteurs car mis à part Chris Pratt, les deux enfants et la responsable du laboratoire Bryce Dallas Howard, les autres personnages ne sont pas très imposants et parfois mous ou inexistants.

En bref

La bande son quant à elle est à la hauteur de premier opus et nous redonne un instant de frisson lorsque l’une des musiques les plus connues du film est rejouée dans ce quatrième volet.

Pour résumer, Jurassic World nous a impressionné dans sa globalité même si quelques scènes sont toujours un peu tirées par les cheveux. Chris Pratt qui est la star montante d’Hollywood est très à l’aise dans son rôle et nous emmène dans une aventure exceptionnelle à découvrir au plus vite.

Vos réactions

News Feed
Filed in