10:22 - vendredi décembre 9, 2016

Attentat, attaque et tuerie en série de l’EI en Tunisie, en Irak, en Syrie et en France !

Juin 26, 2015 401 Vues Mathilde F. 0 Commentaires
Plan Vigipirate / Crédits Photos Petit_louis / Flickr

En l’espace de trois jours, énorme mouvement du côté des islamistes de l’EI. Le 24 juin, les États-Unis annonçaient la mort d’un des recruteurs de Daesh, le même jour, en Irak, un attentat-suicide a été fomenté et revendiqué par l’EI fait 14 morts et au moins 24 blessés dans la région de Diyala. Hier soir, en Syrie, 120 civils ont été exécutés alors que Daesh lançait une attaque surprise sur Kobané, ville jusqu’à maintenant libérée de l’emprise des islamistes.

Les terroristes auraient pu s’arrêter là mais ce n’est pas le cas. Ce matin deux autres pays ont été touchés par des attentats, au Koweït où 13 personnes ont perdu la vie après une attaque mortelle dans une mosquée chiite à Koweït City, 25 personnes ont été hospitalisées. Une fois de plus l’État Islamique a revendiqué cette attaque.

La Tunisie aussi a subit la barbarie de l’islamisme radical aujourd’hui, un étudiant tunisien d’une vingtaine d’année a fait un carnage sur une plage de touristes à Sousse avec une kalachnikov et tué 28 personnes dont certaines seraient de nationalité britannique, belge et allemande. Le secteur touristique tunisien a été durement affectée, certaines agences de voyage affrètent déjà des avions pour aller récupérer leurs clients.

Le président français François Hollande a fort à faire aujourd’hui avec un autre attentat qui s’est déroulé en France cette fois-ci, en Isère. Il doit gérer la situation en France et aussi suivre de près ce qui s’est passé en Tunisie pour savoir si des français auraient été victimes de cette tuerie, il s’est entretenu au téléphone avec le président tunisien Beji Caïd Essebsi. D’après l’OBS qui cite le communiqué de l’Élysée :

      « les deux présidents ont exprimé leur solidarité face au terrorisme et leur intention de poursuivre et intensifier leur coopération dans la lutte contre ce fléau ».

Les dernières nouvelles sur l’attentat en Isère

Le suspect numéro 1 a été identifié, il se nomme Yassin Sahli et il est âgé de 35 ans, il  était dans un véhicule, probablement accompagné d’un autre individu d’après les dernières déclarations du président français qui fait état de deux blessés légers :

     « Cet attentat a fait une victime, un homme de 50 ans qui a été lâchement assassiné. Il y a eu deux blessés légers lorsque le véhicule s’est fracassé contre des bonbonnes destinées à exploser. L’individu, présumé responsable, a été interpellé par des pompiers particulièrement courageux. Je veux leur rendre hommage ici. Toute la question est de savoir s’il y a des complices. L’enquête le dira ».

La police française recherche d’éventuels complices et procède pour l’instant à l’interpellation de certains proches de la victime, comme la sœur de Yassin Sahli. Le gouvernement français a déclenché le plan Vigipirate alerte maximale dans la région Rhône-Alpes pour protéger les sites sensibles.

D’autres pays d’Europe restent sur le qui-vive, l’Espagne a élevé son niveau d’alerte terrorisme d’un cran en passant de 4 à 5. Ce matin, en Italie, la police intervenait à l’aéroport de Rome pour interpeller un pakistanais accusé d’association à visée terroriste. L’Allemagne de son côté, a exprimé son soutien et sa solidarité avec la France :

     « Nous sommes unis avec la France dans la défense de notre société libre et contre la haine aveugle du terrorisme ».

 

Vos réactions

News Feed
Filed in