10:23 - samedi décembre 3, 2016

78% des Français ne courent pas après le sport !

Juin 30, 2015 280 Vues Eric F. 0 Commentaires
Crédits Photo : Pixabay
Crédits Photo : Pixabay

Les Français et le sport, c’est l’histoire d’un divorce prononcé, qui éloigne les deux parties, de plus en plus chaque année ! Une enquête publiée mardi par l’association Assureurs prévention, en est arrivée à ce constat d’inertie, qui est loin de l’activité physique quotidienne requise, pour prétendre aspirer à être en bonne santé, à savoir les 10 000 pas par jour recommandés par l’OMS : nous découvrons, statistiques à l’appui, que 78% des Français, âgés de 18 à 64 ans, pêchant par excès de fainéantise ou insuffisamment renseignés sur les bienfaits à court terme (endorphines secrétées naturellement au bout de 20 minutes) et à long terme (ligne svelte voire sportive, appareil cardio-vasculaire renforcé, etc.) du sport, sont très loin du compte requis ! De plus, ce dernier ne cesse de diminuer : le nombre de pas par individu s’étiole, accusant une baisse des plus inquiétantes, avec en moyenne 7 525 pas par jour en 2015 contre 9 017 en 2012 !

Les jeunes de 18 à 24 ans, ce qui peut surprendre de prime abord, sont ceux dont le compte symbolique de pas est le moins élevé, avec seulement 6 807 pas par jour : la faute proviendrait des objets connectés, sur lesquels ils passent le plus clair de leur temps, piégés par le virtuel, au détriment du réel ! Un autre constat dénotant une méconnaissance de cette règle élémentaire préconisée des 10 000 pas par jour, est source d’inquiétude pour les autorités médicales compétentes chargées de sa sensibilisation auprès du grand public, puisque seulement 36% des personnes interrogées en avaient connaissance ! Notons également que les moyens de transport, même pour de courtes distances, qu’ils soient publics ou privés, sont favorisés, au détriment de la marche à pied ! Une prise de conscience collective est plus que jamais nécessaire, pour que le prix de la sédentarité au tribut lourd à payer, ne nous tombe tel un couperet sur le bout du nez !

Vos réactions

Filed in