6:46 - jeudi décembre 8, 2016

Ver plat : un célibat assumé curieusement par une auto-fécondation possible !

Juil 1, 2015 5249 Vues Eric F. 1 respond
Photo d'illustration / Pixabay

La nature, à la richesse infinie, nous cache des trésors en tous genres ! Le dernier en date, concerne un ver plat, répondant au nom savant de Macrostomum hystrix. qui est capable de s’auto-féconder, sans avoir le secours, étape obligatoire chez la majorité des êtres vivants, d’un partenaire de même espèce et de sexe différent, pour aboutir à perpétuer sa descendance ! Cet hermaphrodisme solitaire, au caractère insolite que nous vous dévoilerons plus bas, est le résultat émanant d’une étude, publiée mercredi 1er juillet 2015, dans la très sérieuse revue de la Royal Society britannique !

Voyons maintenant incroyablement comment il procède : les chercheurs de deux universités différentes (Bâle et Bielefield), ayant accouché de cette nouvelle, au caractère cocasse dans sa coquinerie, certifient, assises scientifiques poussées à l’appui, que le ver plat, pour se reproduire tout seul, s’injecte son propre sperme (aux propriétés simplifiées pour plus de fluidité) dans la tête (on parle d’insémination hypodermique), son pénis s’apparentant à une aiguille, pour en faciliter l’injection, si réussie, suivie d’une transhumance, à travers son corps, jusqu’aux précieux oeufs !

Il convient cependant de noter, que d’autres manières, joies moins solitaires que ce curieux célibat, pour se reproduire, existe chez ce ver plat, ne cachant certainement pas ses préférences pour une procréation en couple, qui rentre également dans le registre des possibles, s’avérant de plus indispensable à sa pérennité, l’auto-reproduction étant une solution salutaire mais aux vertus temporaires, pour la survie de son espèce ! Les ébats du ver plat s’apparentent à des combats entre les deux partenaires, nantis tous deux des deux sexes, pour gagner le privilège d’être papa !

Vos réactions

Filed in